• chaton-20BERLINGO-201.jpg



    BERLINGO,
    le Noir et Blanc du Panier de Crabes


    Il est parti sur Paris dans une famille d'accueil où il vit très heureux entouré de trois enfants que nous connaissons bien.

    Berlingo est heureux dans son grand domaine parmi les moutons, chevaux et quelques autres chats.

    Joëlle
    Partager via Gmail Pin It

    14 commentaires


  • LA VIE REVEE DES CHATS

    17414850-p.jpg

    Le sommeil et le rêve du chat ont beaucoup enseigné sur l’humain. Mais si le chat est un des mammifères les plus gros dormeurs, son sommeil n’a pas livré tous ses secrets.

    Le chat passe 4 heures de sa journée à rêver. Ce moment particulier est un troisième état, aussi différent du sommeil que le sommeil l’est de l’état de veille.

    C’est le chat qui a révélé l’existence de ce sommeil paradoxal appelé REVE. Jusque dans les années 1960, on pensait avoir à faire à une forme de sommeil léger. Il n’en est rien. Dans la phase de rêve le corps s’abandonne totalement mais le cerveau, quant à lui, est extrêmement actif.

    Le chat rêve et il rêve beaucoup. Des études scientifiques françaises ont montré que le cycle du rêve était de 6 minutes chez le chat, par période de 24 minutes de sommeil. Pendant cette phase, le chat répète des comportements propres à son espèce. Il prend une posture d’affût, se met à sursauter, manifeste des comportements d’agression, de peur, de rage et encore adopte une attitude de toilettage. Le rêve constituerait une répétition, pendant le sommeil, de nombreux mécanismes intégrateurs et moteurs. Nous faisons du sommeil paradoxal le mécanisme de reprogrammation des comportements innés : les comportements alimentaires, d’agression ou de défense, sexuels.

    La posture adoptée par le chat pour dormir dépend directement de la température ambiante. En dessous de 13°C, il adopte une position enroulée, la tête dans ses pattes. Il réduit ainsi au minimum les déperditions de chaleur de son organisme. Avec l’augmentation de la température, le chat adopte une attitude plus ouverte. Et au-delà de 21°C, le chat déplie ses pattes loin de la tête, dormant plus volontiers sur le flanc.

    Le sommeil recèle encore de nombreux mystères. Aucune raison n’explique véritablement pourquoi le chat est un si gros dormeur. Toute théorie et son contraire sont émis à ce sujet.

    Le chat consacre les deux tiers de sa vie à dormir, en moyenne 16 heures par jour. Cela peut aller de 13 à 18 heures par jour, la durée variant en fonction de la personnalité, de l’occupation et de l’âge du chat. Un chat âgé de 9 ans n’a passé que trois ans éveillé.

    Il a longtemps été suggéré que la durée du sommeil était liée au statut de l’animal, selon qu’il soit chasseur ou chassé. Ainsi les prédateurs, n’ayant pas à redouter une éventuelle attaque dans leur sommeil, pourraient se permettre de dormir beaucoup plus longtemps.

    Au contraire, une théorie plus récente appelée « l’inaction » est aujourd’hui invoquée. Même si certaines espèces animalières représentent des proies potentielles, elles seraient moins vulnérables dans leur sommeil que si elles étaient en permanence exposées aux prédateurs, en dehors de leur terrier ou de leur nid.

    D’un autre côté, il semble que les femelles lionnes, remplissant un rôle primordial de chasse, battent des records de sommeil allant jusqu’à dormir 20 heures par jour.

    Les félins ont un immense besoin de repos, peut-être parce qu’ils doivent être capables d’intenses efforts physiques en un instant, parce qu’ils consomment beaucoup d’énergie à arpenter leur territoire de chasse. Ce moment serait alors perçu comme un mode de conservation de l’énergie.

    « La plupart des mammifères ne dorment pas autant que le chat » souligne Desmond Morris, ce qui le place dans une catégorie à part, celle des chasseurs très efficaces. Le chat est si efficace dans l’obtention de sa nourriture qu’il économise du temps. Il gagne du temps supplémentaire pour dormir. Les chiens également sont des carnivores mais ils ont besoin de bien plus de temps pour chercher leur nourriture.

    LE REVE, CLEF D’APPRENTISSAGE ? :

    La fonction n’est pas davantage élucidée. Plusieurs hypothèses évidemment sont formulées depuis longtemps. Le rêve semble jouer un rôle important dans l’apprentissage et la mémorisation des tâches. Après un entraînement à l’apprentissage, la durée du sommeil paradoxal augmente de 30 à 60 %. Dès que l’animal a maîtrisé cette nouvelle tâche, le sommeil paradoxal, ce temps de rêve supplémentaire, disparaît. Le rêve permettrait de réactiver le système nerveux central, comme un contrôle et une stabilisation des câblages de façon à ce que l’animal ou l’individu soit prêt pour exprimer tous ses comportements.

    Autre variante, le rêve aurait pour fonction de renforcer le tempérament personnel, ce qui fait que chaque animal est un individu unique et différent. Dans tous les cas, il pourrait permettre au cerveau de reprogrammer ses outils pour apporter tout type de réponse comportementale. Le chat dans son sommeil renforcerait-il donc sa personnalité ? On comprendrait alors pourquoi ces êtres pleins de caractère et de détermination sont les champions de la sieste !.



    Partager via Gmail Pin It

    13 commentaires


  • LINDA.jpg



    LINDA
    du Panier de Crabes


    chatons-LINDA-et-TITEUF.jpg Linda et son frère Titeuf

    chatons-20ROSE-20LINDA-20TIGROO.jpg frère et soeurs : Rose, Linda et Tigroo


    Ma petite Linda ne cesse de m'étonner par son caractère changeant.

    Elle vit sa période "chasse / Noisette".
    Cette petite délurée a jeté son dévolu sur ma petite Noisette qui est bien craintive la pauvrette et qui ne sait pas encore se défendre.


    J'attends que la crise passe, sans trop gronder ma petite Linda/tigresse et sans surprotéger ma petite Noisette pour qu'elle apprenne la vie, tout simplement !




    Linda2.jpg


    Linda a rejoint le paradis des chats...
    Vous pouvez suivre l'histoire et .




    Joëlle


    Partager via Gmail Pin It

    10 commentaires

  • NOISETTE-oct-07.JPG


    NOISETTE


    - arrivée en avril 2007 -


    On m'a signalé une petite boule de poil sauvage qui depuis une semaine vivotait, seule, dans un massif de joncs sur un parking. Il m'a fallu quatre jours pour la piéger.
    J'ai du l'affamer 24 heures pour être sûre de l'approcher car il m'était impossible de mettre un piège automatique là où elle se trouvait et bien entendu elle ne se déplaçait pas.
    Affamée, elle s'est approchée de moi pour manger et c'est là que je l'ai attrapée par la peau du cou pour l'enfermer dans une petite cage dissimulée sous un grand tissu…

    Elle est restée cachée sous une table, dans une pièce/placard plus de quinze jours ! Je pouvais la caresser seulement à bout de bras car la petite demoiselle ne daignait pas se lever mais ronronnait à n'en plus finir sous mes caresses et mes flatteries pour l'amadouer.

    NOISETTE-oct-07-2.JPG

    Elle passait ses journées et ses nuits dans un douillet panier qu'elle a du quitter lorsque j'ai eu besoin de la pièce pour soigner une autre minette qui devait être isolée.

    Entre temps il a fallu penser à la stérilisation et cela s'est malheureusement mal passé. Grosse infection et muscle cousu en refermant son petit bidon !

    Ma petite Noisette, déjà fragilisée par son passé, a du subir une autre intervention et la demoiselle s'est enfuie de la maison…

    Je l'ai retrouvé cinq jours plus tard le ventre "ouvert" !

    Impossible de fermer la plaie sur une chair déjà bien malmenée par deux interventions, donc, antibiotique et pulvérisation trois à quatre fois par jour du produit miracle Cotivet. Et le miracle a eu lieu, la cicatrisation s'est faite très proprement.

    Pas facile de la soigner, j'en avais des hauts le cœur mais je l'ai enfermé jusqu'à complète guérison, elle n'a pas eu le choix.

    Il nous en a fallu de la tendresse, de l'amour et de la patience pour la sociabiliser et la soigner.

    Elle reste très craintive et ne supporte pas qu'on la prenne dans les bras, mais on peut jouer avec elle et la caresser lorsqu'elle le décide.



    Joëlle



    *Noisette a rejoint le Paradis des Chats en février 2009*





    Partager via Gmail Pin It

    11 commentaires
  •  

    Titeuf2.jpg
    TITEUF
    du Panier de Crabes


    chatons-20TIGROO-20et-20TITEUF.jpg
    Titeuf et son frère Tigroo, chatons

    Titeuf grandit tout en indépendance comme il l'a toujours été.


    C'est un chat très sociable, surtout avec ses potes.


    Titeuf-20--20Linda1.jpg Titeuf et sa soeur Linda


    Il a élu domicile dans des lentisques en face de la maison et navigue selon ses envies. Il est toujours très affectueux et réclame beaucoup de caresses, mais il ne reste pas longtemps à l'intérieur de la maison.

    Titeuf1.jpg


    L'hiver arrivant, je pense qu'il reprendra ses bonnes vieilles habitues dans les paniers moelleux… Je l'attends…

    chaton-20TITEUF-20sieste.jpg

    Joëlle

     
    Partager via Gmail Pin It

    14 commentaires

  • chaton-ROSE-4.jpg

    ROSE LA FRAGILE
    du Panier de Crabes


    Petite Rose que j'aime tant ! C'est une petite Rose sans épine !

    chaton-ROSE-nov-05-7.jpg

    Sa jolie petite tête ronde avec ses grands yeux très parlants me fait craquer,
    elle sait que je la protège...

    Rose-20Titeuf-201.jpg Rose et son frère Titeuf

    Son souci de petite chatte affamée et abandonnée s'est estompé ; vous vous souvenez ? Elle rampait dans l'assiette, ventre à terre dans la pâtée et comme une tigresse, protégeait "sa gamelle" normalement prévu pour six chats minimum…

    ROSE-6-janvier-06.JPG

    Rose est très indépendante, vit beaucoup dans les jardins aux alentours mais revient vite aux heures des repas, à la moindre goutte de pluie et au moindre coup de froid.


     

    Joëlle



    Partager via Gmail Pin It

    18 commentaires



  • L'hiver arrive, même en Corse ! Tout le monde se rapproche du feu de cheminée, sauf nous qui devons lutter pour conserver une petite place sur "notre" canapé, en vain...


    canap---gr-.JPG
     
    En vrac : Grisou, Patapon, Gary, Bibiche, Fifi, Bisounous, Mirabelle et Capucine.

    Joëlle
    Partager via Gmail Pin It

    12 commentaires





  • Je vous propose une nouvelle catégorie "VIDEOS".

    J'insère uniquement le lien ; il vous suffit de cliquer dessus pour la visionner.

    Régalez-vous avec celle-ci

    Rose


    Partager via Gmail Pin It

    11 commentaires



  • JULIE - arrivée en mai 2004


    JULIE-5.jpg



    La petite Julie, à ne pas confondre avec 
    le gros Gary [en premier plan] :

    JULIE-GARY-23-avril-06.JPG

     
    Même couleur, chacun un oeil en moins et... quelques kilos de différence !
     
    La petite Julie (à peine la taille d'un gros chaton malgré son âge) a le cri qui tue !
    Vu sa taille, tout autre chat est un "monstre" et comme elle n'a qu'un oeil de valide, elle se laisse souvent surprendre par l'arrivée d'un intrus et elle pousse son horrible cri strident d'auto défense qui nous perce les tympans.

    Son affection est sans limite. Dans nos bras elle se tourne et se retourne pour s'offrir à nos caresses et se retrouve parfois prête à passer par dessus bord.


    Son pelage soyeux est à consommer sans modération.

    JULIE-mars-06-copie.jpg
    JULIE-2.jpg


    Julie et Titeuf :

    JULIE-TITEUF-2-janvier-06.JPG
    JULIE-TITEUF-janvier-06.JPG
    JULIE-TITEUF-23-avril-06-2.JPG



    Julie a rejoint le Paradis des Chats en octobre 2010.



    Joëlle


     

     

    Partager via Gmail Pin It

    15 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires