• 3464605436_a42faf05b8.jpg

    OPERATION "NOM DE CODE 3 A BANNIR"





    2763700wyzpv.jpg
    A vot' bon oeuf m'ssieurs-dames !


    Vous en connaissez encore vous, des poulaillers où les gallinacés folâtrent dans l'herbe en toute quiétude, baguenaudent au bord des chemins de campagne, font des yeux énamourés au coq du village ?


    Ont-elles seulement existées ces poules-là ; ailleurs que dans les dessins animés ou les bandes dessinées ?


    Parce que quand on lit ce qu'on lit aujourd'hui. Quand on voit ce que l'on voit, on ne peut qu'être anéantis par tant d'insanité, de cupidité et de cruauté.

    Ca fiche la chair de... poule...







    poulecharivari.jpg


    En Europe, plus de 80% des poules élevées pour leurs oeufs sont détenues dans des cages de batteries.
     
    En France, près de 38 des 47 millions de poules pondeuses sont ainsi retenues enfermées dans un environnement appauvri à l'extrême, sur un sol grillagé et en pente... ; dans un espace de vie ne dépassant pas la surface d'une feuille de format A4 !
     
    Dans ces conditions de privations intenses, les poules pondeuses endurent UN AN de détresse physiologique et comportementale. Quelques unes subissent une mue forcée destinée à les faire pondre une année supplémentaire...
     
    Après plusieurs mois, les malheureuses poules pondeuses que les maladies (malgré que leur "nourriture" soient fortement médicamentées -qu'est-ce qu'ils vont être exquis nos oeufs !)  n'ont pas décimées sont paralysées, incapables de se tenir sur leurs pattes et n'ont presque plus de plumes sur leur corps squelettique.


    En cas de fortes chaleurs, ces poules meurent asphyxiées après des heures de souffrance et leur tortionnaires qui ont choisi la rentabilité au détriment du bien être animal osent prétendre à une indemnisation de l'état, donc du contribuable.cadavre-cage


    Contrairement aux exigences règlementaires, les poules mortes ne sont pas ramassées tous les jours.

    Il arrive que des œufs soient momentanément bloqués par des cadavres en décomposition.
    Ah tiens, justement, il y en a un, là, sur la photo....


    Une cage mesure 48 cm de large et 48 cm de profondeur.

    Les déflecteurs anti-gaspillage des mangeoires restreignent la surface disponible à l'intérieur des cages. Finalement la profondeur utile est d'environ 38 cm.

    Les cages en batterie présentent une incompatibilité irrémédiable avec les besoins essentiels des oiseaux.
     
    Contrairement à une idée reçue, les poules pondeuses ne sont pas les femelles des poulets « de chair ».

    Il s'agit de deux races différentes, sélectionnées en fonction de leur vitesse de croissance (poulets) ou de leur propension à pondre beaucoup d'oeufs (pondeuses).
     
    Ainsi comme ils ne sont pas considérés comme rentables pour la production de poulets de chair, les poussins mâles des races de poules pondeuses sont triés après l'éclosion, puis tués par gazage ou par broyage (tout le monde a déjà vu les usines où les poussins sont jetés vivants dans des broyeuses).

     

    A l'âge de 4 mois, les femelles destinées à l'élevage intensif sont enfermées par groupe de 4 (en théorie, mais en pratique cela peut aller jusqu'à 7), dans de petites cages, alignées en batteries sur plusieurs niveaux - jusqu'à 8 étages - dans des hangars aveugles pouvant contenir simultanément jusqu'à 70 000 oiseaux. poules_batteries.jpg


    Peut-on imaginer le niveau sonore et par conséquent le stress occasionné et je ne parle pas des odeurs qui dépassent notre imagination.
     
    Les cages de batterie sont si petites que les poules ne peuvent ni ouvrir leurs ailes, ni marcher ou se retourner.

    Leurs ongles poussent démesurément.

    Chacune d'entre elles ne dispose en largeur que d'une dizaine de centimètres, et passe son existence dans un espace de 550 cm2 environ, ce qui représente donc moins que la surface d'une feuille de papier A4.
     
    Des études se sont penchées sur l'espace requis pour permettre à chaque poule d'exprimer leurs comportements primordiaux.

     

    Pour exécuter ces mouvements, la surface moyenne nécessaire varie entre 475 cm2 (se tenir debout) à 1876 cm2 (battre des ailes).
     
    Dans une cage de batterie conventionnelle, à part se tenir debout sur leurs pattes, les poules disposent d'un espace vital trop restreint pour satisfaire aucun autre de leurs besoins.
     
    Un environnement déficient et une forte promiscuité peuvent engendrer des comportements de picage des plumes et de cannibalisme.




    legbatterij.jpg


    Outre la ponte, la seule activité possible est une violence plus ou moins exacerbée dans les cages.
     
    Afin de prévenir ces comportements aberrants, de nombreuses poules sont débecquées à la lame chauffante quelques jours après leur naissance. Cette opération réalisée sans anesthésie, courante dans tout type d'élevage, provoque des souffrances intenses, et souvent durables.
     
    En effet, à la suite de cette mutilation, les oiseaux mangent moins et perdent du poids pendant plusieurs semaines. Le tissu nerveux continue à se développer et forme un névrome (excroissance très sensible) plus ou moins important qui les gène douloureusement pour manger.
     
    Sélectionnées et poussées à pondre à la cadence la plus intensive, les poules pondent près de 300 oeufs par an (la moitié en temps "normal").
     
    Ces rythmes de ponte imposés par la production accaparent pour la formation des coquilles toutes les ressources en calcium présents dans l'organisme des poules.


    j0182682-1-.jpg
     

    Dans l'impossibilité d'entretenir la solidité de leurs os au moyen d'exercice physique, les poules souffrent d'ostéoporose qui cause 30 à 35 % des décès survenant en cages de batterie.
     
    La pathologie évolue, chez les oiseaux affectés, en paralysie occasionnant souffrances, amaigrissement et lente agonie.

    Sinon, le ramassage brutal opéré par des équipes spécialisées va très vite. Du fait de leur captivité, les pondeuses ont peu de muscles efficaces et des os friables.

    Direction l'abattoir.
    Capture.PNG

    Des millions de poules subissent des transports sur de longues distances, car seuls quelques abattoirs s'occupent de l'abattage des poules pondeuses.

    Une fois le long transport terminé commence, je devrais plutôt dire recommence l'enfer, elles sont sorties de leur boîte de contention par des travailleurs (mais qui sont ces gens ?) qui ne se préoccupent pas de faire attention de ne pas leur casser les pattes et ou de leurs arracher les ailes (trois poules sur dix ont des fractures, d'autres des déboîtements d'ailes, des luxations et blessures diverses).


    Puis arrive alors la triste fin des poules pondeuses qui nous ont fourni pendant presque deux ans des oeufs... poule-pondeuse-egorgement


    On leur coupe la gorge et la tête... alouette !

    En élevage industriel, la vie ou la santé de chaque animal compte d'autant moins que la part du profit global à laquelle il contribue est faible.

     

    Le prix de vente par oiseau de ces poules est faible : trop mutilés, les corps ne peuvent pas être vendus comme viande. Ils sont par exemple destinés à la fabrication d'aliments pour chiens ou chats bas de gamme, aux « bouillons cube », saucisses, soupes au poulet, ou fourrage des raviolis, etc...

     
     

    combien-de-temps-allons-nous-tolerer-ca-copie-1

    La cage de batterie conventionnelle sera interdite dans l'Union Européenne à partir de 2012.Elle sera vraisemblablement remplacée par la cage « enrichie », qui apporte quelques rares améliorations (perchoir, litière, nid artificiel), mais ne représente qu'une évolution limitée et très relative pour le bien-être des poules.
     
    En effet, l'espace à la disposition de chaque oiseau demeure largement insuffisant (750 cm2, soit à peine plus de la surface d'un post-it de gagné).
     
    La hauteur prévue des cages est de 45 cm, pour des oiseaux dont le sentiment de sécurité est indissociable de la sensation de hauteur.
     
    Les perchoirs seront situés quelques centimètres à peine au dessus du fonds de la cage !
     
    Faute d'espace, les poules demeureront inactives la majorité du temps, tandis que chaque déplacement leur imposera l'évitement d'un obstacle (dérangement des autres poules, contournement des perchoirs...).
     
    Les cages aménagées ne règleront pas non plus les problèmes de picage des poules : les mutilations du bec resteront pratiquées pour éviter qu'elles ne se déplument ou ne s'attaquent.

     

    resultaten16-copie-1.jpg

    Pour ne plus contribuer sans le savoir à l'élevage en batterie, choisissons uniquement des
    « œufs de poules élevées en plein air ».
     
    Opération nom de code "3" : un chiffre à bannir

    Lisez le premier chiffre imprimé sur les oeufs et BANNISSEZ

    LE CHIFFRE 3

     
    salon-lagriculture-pmaf-mascotte-wonderpoule--L-2.jpeg
     
    Il existe quatre codes à retenir absolument, si cet article réveille vos consciences :
     

    CODE 0 L'œuf de plein air « Agriculture biologique » ; le moins pire... :
     
    Apporte les garanties de l'œuf de plein air, avec en plus :
    ·           abris et végétation sur le parcours extérieur ;
    ·           à l'intérieur, nombre de poules limité et densités plus faibles ;
    ·           alimentation biologique à 90% minimum.
     
    CODE 1 L'œuf de plein air
     
    ·           En journée, accès à un parcours extérieur en majeure partie recouvert de végétation (4 m2 de terrain par poule).
     
    CODE 2 L'œuf de poule élevée au sol
     
    ·           Pas de cages MAIS,
    ·           les poules restent exclusivement à l'intérieur des bâtiments ;
    ·           pas d'accès au plein air.
     
    CODE 3 L'œuf de poule élevée en cage, c'est à dire PLUS DE 80% des poules pondeuses
     

    ·           Cages conventionnelles : 4 à 7 poules entassées dans chaque cage; la surface de vie de chaque poule est celle d'une feuille de papier A4 ;
    ·           cages aménagées : jusqu'à 60 poules par cage. Perchoir, nid artificiel et coin litière.

     
     
    Vente en vrac, gare à l'arnaque !

    On associe à tort vente en vrac et « petit élevage de plein air ». Si vous achetez vos œufs au marché ou sur les étals des supermarchés, assurez-vous toujours de leur provenance.
    Seule garantie, un geste simple : lire le code sur la coquille.

     

    Epicerie, plats cuisinés... aux œufs de batterie,
     
    Les biscuits, gâteaux, pâtes aux œufs... renferment des œufs de batterie. Accordez votre préférence :
    ·           aux pâtes sans œufs, les rayons en sont remplis (Lustucru propose l'excellente marque Rivoire et Carret);
    ·           aux biscuits, mayonnaises et plats cuisinés « bio », toujours exempts d'œufs de batterie.
     
     

    Les oeufs datés, oeufs extra frais... ou les mentions fantaisistes telles que « oeufs bien de chez nous » illustrées de paysages champêtres n’illustrent EN RIEN la vie des poules qui les ont pondus. Au contraire, ces stratagèmes commerciaux visent à vous faire oublier la réalité de l’élevage en batterie.

     


    Sources œufs.org & bien d'autres


    C265357111.jpg

    « Tant qu’il y aura des abattoirs, il y aura des champs de bataille. »
    Tolstoï




    Rose
    (désolé pour les images qui peuvent heurter ; mais l'information passe aussi par... le choc des photos)






    Partager via Gmail Pin It

    99 commentaires


  • acte-4141.jpg

    Comme chaque année, l'association publie les bilans de l'exercice clos au 31 décembre. Voici ceux de l'année 2009.

    Pour en prendre connaissance, nous vous invitons à cliquer sur les liens :

    BILAN MORAL

    BILAN FINANCIER


    Les Chats du Maquis réitèrent leurs remerciements ouatés à ceux et celles qui se sentent concernés par la détresse féline ; et animale en général. Elle a besoin de nous. Nous avons besoin de vous...


    Joëlle & Rose





    “Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal,
    mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire”.
    Albert Einstein







    <script type="text/javascript"> // <![CDATA[ var linkwithin_site_id = 250489; // ]]> </script><script src="http://www.linkwithin.com/widget.js" type="text/javascript"> </script>

    Related Posts with Thumbnails

    Partager via Gmail Pin It

    43 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires