•  

                L'ARGILE A USAGE VETERINAIRE - L'ARGILOTHERAPIE

     

    rocher8gy.jpg

    Attention : lorsque vous nettoyez votre contenant, veillez à ne pas jeter de restes d'argile dans les conduites d'évacuation de lavabo ou d'évier. En effet, l'argile est une terre collante qui se déposerait le long des canalisations et les boucherait à la longue. Il est préférable de la jeter au compost.

    Voici « le dossier de l’été » parce qu'il vous faudra bien jusqu'à la rentrée pour lire cet article !

    Le sujet étant très vaste, le billet est long ; j’ai tenté d’être la plus concise possible pour que vous puissiez d’ores et déjà dans un premier temps vous faire une petite idée des vertus de cette terre aux propriétés « miraculeuses ».

    Je vous encourage vivement à creuser le sujet ; il existe moult sources (livres innombrables et bien sûr sites) pour affiner tel ou tel point si vous souhaitez vous lancer ; ça vaut vraiment le coup.

    Il n'est pas exagéré de dire que cela fait des millénaires que l'argile est utilisée comme agent thérapeutique. En effet, les égyptiens l'utilisaient dans le procédé de momification comme élément purificateur mais également pour soigner les malades. Pline l'Ancien en faisait également mention. Plus proche de notre époque l'argile est largement utilisée par les pionniers de la naturopathie allemande. L’Abbé Kneip (un nom maintenant bien connu en cosmétique naturelle) popularisa le cataplasme à base d'argile et de vinaigre.

    Le mahatma Gandhi, féru de techniques de purifications, utilisait également régulièrement l'argile à cette fin.

    A notre époque, l'argile est toujours considérée comme une arme thérapeutique très puissante par de nombreux naturopathes. On l'utilise avec succès dans de nombreux centres de santé holistiques et de nombreux spas l'utilisent à des fins de soins esthétiques ou pour contrer les effets du stress.

    En fait l'argile est une arme très puissante contre un nombre important de maladie, et elle n'occupe peut-être pas encore toute la place qui lui revient.

    L'argile possède un pouvoir absorbant, une action adsorbante*, et des vertus antiseptiques.


    * ne pas confondre adsorbant et absorbant. Lorsqu'il y a absorption, il y a imprégnation (l'éponge absorbe l'eau), lorsqu'il y a adsorption, il y a fixation (l'argile fixe l'élément indésirable (l'attrape) et l'emmène pour l'éliminer. L'argile adsorbe toutes les impuretés, les substances toxiques, et les élimine.

    C'est un remède doté de l'intelligence de la nature.

    Il identifie le mal et le neutralise.

     Cerise sur le gâteau, elle est bon marché et disponible en abondance !

    L'argile est une terre volcanique naturelle, c'est une source naturelle de minéraux et d'oligo-éléments (notamment silice, silicates d'aluminium, magnésium, calcium, fer, phosphore, sodium, potassium, cuivre, zinc, sélénium, cobalt, manganèse...) qu'elle renferme dans des proportions variables. L'argile désigne une grande variété de roches argileuses, qui peuvent être de différentes couleurs (verte, rouge, bleue, jaune, grise, blanc, brune, rose...) Sa couleur varie en fonction des oxydes de fer (limonite) qu'elle renferme.

    Certains auteurs recommandent la blanche pour l'usage interne et la verte pour l'usage externe. En fait l'argile grise conviendra parfaitement pour l'usage interne et externe, tandis que la verte sera excellente pour les cataplasmes en usage externe.

    L'argile détruit avec une redoutable efficacité les germes pathogènes. Elle le fait avec intelligence, en ne détruisant pas la flore bactérienne bienfaisante pour la santé. Elle consolide les tissus atteints et guérit les plaies et blessures.

    L'argile arrête l'inflammation, attire les matières morbides, putrides, les absorbe et purifie de cette manière les abcès et les ulcérations.

    L'argile existe dans la nature sous de multiples formes, depuis les plus granuleuses, qui auront plutôt un rôle mécanique ou absorbant, jusqu'à des argiles très fines, miscibles à l'eau pour donner des colloïdes aux actions biologiques puissantes et universelles.

     

    Argile.jpg

     

    Et nos amis à quatre pattes dans tout ça ?

    Les animaux vont spontanément au devant de l'argile. Depuis les chats qui adorent gratter leur litière jusqu'aux éléphants qui choisissent des fossés argileux pour s'y glisser, s'y frotter et soigner ainsi les mille plaies cutanées causées par un climat tropical.

    Mais tous les animaux, spontanément, savent aussi ingérer de l'argile. Tels ces oiseaux, en Inde, qui pendant quelques semaines par an, viennent picorer une falaise argileuse. On n'en comprenait pas les causes jusqu'à ce qu'un botaniste ait fait le rapprochement entre le régime alimentaire de ces oiseaux à cette saison (des baies rouges très acides, donc agressives pour la muqueuse de leur jabot), et la qualité de l'argile qu'ils picorent (de la smectite...) : ces oiseaux, spontanément, se faisaient une cure de smecta !

    Ainsi, comme nous le montrent les animaux, l'argile peut être employée par voie externe sous forme de bains et d'emplâtres, et par voie interne sous forme d'eau argileuse, à petites doses.

    Elle est justement tellement puissante qu’elle ne doit pas être utilisée avec légèreté.

    Employer de l’argile n’est jamais anodin.

    Il y a certaines contre-indications et certaines précautions à suivre pour cette utilisation.

     

    argile-verte.png

     

     

    L'argile en voie externe

    On utilise le plus communément de l'argile verte, soit déjà humectée (disponible sous forme de tubes souples), soit concassée, soit en poudre.

    L'argile en poudre fine peut être appliquée "à sec" sur des zones irritées, comme des eczémas ou des plaies de léchage. Un saupoudrage deux fois par jour entraîne une amélioration immédiate et une ré-épidermisation rapide.

    Si vous avez des chats, chien, rongeurs, lapins, poissons, chevaux, ayez toujours dans votre pharmacie votre sachet d’argile afin de l’appliquer immédiatement en cas de douleur, inflammations, morsures, griffures, brûlures, ulcérations diverses, ainsi que toute légion cutanée, eczéma, prurit, pelade, teigne, piqûres, etc…

    Une autre utilisation permet de soigner les animaux hyperkératosiques (avec cette caractéristique "odeur de vieux chien") : un saupoudrage régulier joue un rôle de déodorant naturel et de cicatrisant. Mais il faut alors brosser l'animal tous les deux jours.
    argile-jaune-.jpg L'argile, un remède global

    Nous venons de le voir, l'argile possède un fort pouvoir d'absorption : elle draine hors du corps les impuretés, les toxines, les bactéries et les sanies (pus, mucus...). Elle absorbe également les gaz et les odeurs.

    C'est un excellent cicatrisant car elle accélère la formation de tissus "à l'identique" des zones organiques lésées. On assiste alors à une cicatrisation rapide et peu fibrosée, donc sans séquelle à long terme.

    L'argile a une action antiseptique, par un phénomène purement physique que l'on n'a toujours pas compris. Les microbes pathogènes ne survivent pas au contact de l'argile, alors que la flore biotique naturelle est préservée, comme par exemple dans l'intestin ou dans la bouche (utilisation de l'argile en dentifrice).

    L'argile est stimulante et régénérante. Elle renforce les défenses de l'organisme, tant au plan local (sur une plaie) que dans tout l'organisme.

     

     

    Préparation d'un cataplasme

    L'affaire paraît un peu hermétique de prime abord, mais vous ferez ça bientôt en un tour de main ; vous serez motivés lorsque vous constaterez les résultats inattendus.

     Bon, d'aaaaaccord, vous savez qu'il existe de l'argile toute prête en tube...

     Mais mais mais, il n'est pas inutile de savoir comment ça se présente.

     Vous n'y louperez pas, voici la préparation avec de l'argile concassée :

    Broyez les morceaux d'argile avec un pilon de bois, jamais en métal.

    Placez la poudre obtenue dans un saladier en verre ou porcelaine (éviter même un récipient en plastique qui diminue l’efficacité de l’argile). Si la météo le permet, laissez cette argile quelques heures au soleil. L'efficacité thérapeutique de l'argile sera d'autant plus importante que celle-ci aura été exposée au soleil, à l'air et même à l'eau des intempéries.

    Recouvrez d’eau la moins minéralisée possible (Volvic ou filtrée grâce à une cartouche par exemple) sans en mettre trop (certaines argiles absorbent plus d’eau que d’autres).

    Pensez qu’il est plus facile d’épaissir un mélange trop fluide en rajoutant de l’argile que de fluidifier une préparation trop épaisse !

    LAISSEZ REPOSER SANS TOUCHER. En effet, elle se désagrège toute seule. Résistez à la tentation de la remuer pour en faire une pâte lisse. Elle deviendrait collante et difficile à utiliser !

    La consistance doit être assez ferme pour ne pas couler, tout en n’étant pas trop épaisse. La pratique vous démontrera vite la bonne méthode.

    Placez cette argile sur un linge assez épais (coton et lin de préférence) ou une compresse, sur une surface nettement supérieur à celle de la zone à traiter. Appliquez à l’aide d’une spatule en bois (surtout pas de métal, inox, etc…) le cataplasme sur la peau recouverte d'une seule épaisseur de compresse de coton et, pour la maintenir, réalisez un bandage pas trop serré.

    D’autres spécialistes recommandent de laisser l’argile en contact direct avec la peau.

    L'application sera courte une demi-heure, dans le cas d'un abcès, d'une plaie purulente ou plus longue, deux heures, pour traiter des organes plus profonds (arthrose, hématomes etc...).

    Après le temps imparti, retirez le cataplasme et rincez à l’eau claire (pas d’alcool ou autres !) les zones où subsiste un peu d’argile.

    Attention, on ne traite qu’un seul endroit à la fois et on ne réutilise jamais l’argile ! Le cataplasme -chargé de toxines et poisons divers- doit être jeté après utilisation. Il faut même éviter de le manipuler !

    Par contre la pâte d'argile préparée mais non utilisée, peut-être gardée et utilisée. Si elle a séché, il suffit de rajouter de l'eau.

    Pour les dermatoses surinfectées : on peut incorporer du romarin fraîchement broyé au cataplasme.

    Mamelles engorgées de lait (après le sevrage des petits ou en cas de lactation nerveuse) : on pourra étendre du persil haché fin, directement sur la mamelle, avant d’appliquer le cataplasme d’argile.


    452.jpg

                                       Argiletz, la marque la plus répandue et de bonne qualité

     

    L’argile en voie interne

    Complément alimentaire : comme le font (sans trop le dire) les fabricants d’aliments pour chiens et chats, vous pouvez systématiquement additionner un peu d’argile (jusqu’à 3%) dans la ration alimentaire de votre compagnon.

     Vous pouvez aussi, par périodes de cure, additionner à l’eau de boisson de votre animal trois cuillères à café d’argile pour un litre d’eau. Je suis tombée sur des bouquins préconisants jusqu’à quatre cuillères à soupe par litre d’eau…

    L’argile par voie buccale est souveraine dans notamment les cas suivants :
    Affections digestives
    Gastrites et gastro-entérites
    Déséquilibres hormonaux
    Infections généralisées (viroses, staphylococcies)
    Anémies
    Déficiences immunitaires
    Etc…

    La forme la plus active, autant pour les animaux que les humains d’ailleurs, de l’argile est « l’eau argileuse », le matin à jeun. On la prépare le soir, à raison d’une cuillère à café d’argile pour un demi verre d’eau de source.

    Bien remuer.

    Laisser reposer toute la nuit et, le matin, remuer à nouveau la solution pour en faire prendre entre 3 et 20 ml (avec une seringue en plastique -sans l'aiguille...-), selon le poids de l’animal.

    Précautions : ne pas faire prendre d’eau argileuse à un animal présentant une hernie, ou en cas de constipation. Eviter la prise simultanée d’huile de paraffine. Vérifier que l’animal s’abreuve correctement. Un diagnostic préalable est bien sûr nécessaire car tel suintement mammaire peut s’avérer tumoral etc.

    L’argile est un remède puissant qui risque d’occasionner des réactions fortes de l’organe traité : il est donc sage de ne pas en abuser et d’éviter les applications trop répétées qui risqueraient de fatiguer un organisme déjà affaibli.

     Soyez donc mesuré, ce qui vous permettra d’obtenir de ce merveilleux remède les meilleurs résultats.
     

     

    Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un cheval, ayez recours à l’argile pour toute inflammation des paturons et gonflements des articulations : appliquez des cataplasmes que vous pourrez laisser en place toute la nuit… et appréciez les résultats.

    Évitez d’interrompre un traitement commencé même provisoirement.

    L’action de nettoyage est tellement puissante qu’elle peut donner l’apparence d’une aggravation du mal, correspondant en fait à l’action de drainage de la partie traitée : cette « aggravation » apparente ne présente aucun danger et prouve au contraire l’action bienfaisante de l’argile. Par exemple, un abcès ou un ulcère a des chances de commencer par s’agrandir et se creuse en laissant s’écouler du pus et du sang ; c’est bon signe ! Une guérison rapide et totale est au bout du chemin.

    Dans le même esprit, je vous invite à lire ou relire l’article sur le soin du poil-aromathérapie qui offre aussi des résultats très intéressants dans de nombreux domaines.

     

     BONNES VACANCES !

     

    Les Chats & Chiens du Maquis vous proposent :

    Pour BIEN commencer votre première journée de congé : sieste réparatrice avec boîte à musique pour accompagner l'endormissement 

     

    dodochat.PNG

     

     Chasse énergique dans les arbres

     

    chat.PNG

     

    Méditation transcendantale

     

    chatsoleil.PNG

     

     Une p'tite glace ?

    MMPZD00Z.jpg

     

     Plongeon dans la mare aux canards

     

    chienplonge.PNG

     

     Un peu de jardinage, mais vraiment un petit peu

     

    chiododo.PNG

     

    Entretien des griffes

     

    griffe.PNG

     

     AH NAN pas la trrrrrempette ! C'est de l'abus de pouvoir !

     

    padebain.PNG

     

    Après la sieste réparatrice, la NUIT réparatrice (si les bipèdes veulent bien vous laisser un peu de place dans votre lit)

     

    dodo.PNG

     

     Et si vous avez passé une nuit agitée, soin à l'argile en institut

     

    bote.PNG

     

    Ces magnifiques estampes sont de Gary PATTERSON ; je n'ai pas pu résister à l'envie de vous les faire découvrir ; elles sont en vente sur un site si cela vous intéresse.

     

    Pensez à protéger vos animaux du soleil, à les abreuver régulièrement en cas de fortes chaleurs et... à ne JAMAIS les laisser enfermés dans une voiture surtout en plein soleil...

     

    Et puis comme chaque année, et comme tout au long de l'année d'ailleurs, les abandons perdurent, allez lire le texte de Marie BOIGNE, présidente de CASF, que notre amie TACHKA a publié sur son blog.

     

                                                                          Rose

    Partager via Gmail Pin It

    103 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires