•  

     



    DOMINO... Le Belliqueux


    Qui a osé rajouter "le belliqueux" à Domino le-Beau-Gosse ?

     

     

    2-DOMINO-Septembre-6-2010--640x480-.jpg



    Je ne mettrais pas sa photo en ligne à la Belle Rousse, qui face au caractère de Domino l'a qualifié de belliqueux !


    Domino, trouvant la belle rousse à son goût, s'est installé sur ses genoux et lui a fait les honneurs de sa présence... à sa manière.

     

    C'est-à-dire que Domino s'impose, se frotte et se refrotte à la Belle qui se pâme sous les avances du Beau Gosse, le grattouille à volonté, lorsque celui-ci lui signifie son ras le bol. C'est là que ça se complique, Domino s'est retrouvé par terre et traité de belliqueux !

     

    Bon d'accord il l'a sauvagement mordu, mais c'est un chat, et ne voulant plus de tendresse de la Belle Rousse, il lui a simplement expliqué… en langage chat.


    Bien que très chère à mes yeux et à mon cœur, cette amie a osé porter un jugement sur ma progéniture… quoi que, si je regarde de près ses mains lacérées, elle a peut être des circonstances atténuantes… et je dois l'avouer, également raison !



    Vous connaissez déjà un peu l'histoire de Domino (clic aussi ), il est pardonnable et je regrette beaucoup qu'il ne soit pas plus cool !

     

    Que ce soit avec les bipèdes (le vétérinaire a aussi eu droit à son courroux) ou avec ses congénères il se comporte de façon similaire. Il s'énerve très vite.


    Pourtant il recherche beaucoup notre présence, il vient régulièrement sur nos genoux, nous attrape un doigt, le garde dans la gueule et semble s'endormir ainsi. Il ne faut surtout pas le caresser, juste lui parler ou poser une main amie sur lui, ça lui suffit et à nous aussi… Il vient me chercher de plus en plus souvent pour me donner de grands coups de tête, tout en discutant (je dirais plutôt monologuant car mes paroles ne l'intéresse que modestement) et il manifeste son attachement par de belles cabrioles joyeuses.

     

    Ces quelques photos vous démontrent que Domino fait des progrès certains. Il reste très joueur et sa préférence va vers Edelweiss avec qui il partage jeux et câlins bien que ça se gâte vite. Fort heureusement Edelweiss est dotée d'un bon caractère, d'une patience à toute épreuve avec son ami le belliqueux et elle n'est pas rancunière.

     


     



    Et maintenant, si je passais aux aveux ! Je ponds très facilement un article pour dénoncer l'Amie Belle Rousse, mais à la maison, il y a belle lurette que l'Ami Domino a quelques surnoms bien choisis que je n'oserais pas nommer sur ce blog ! Faute avouée, faute pardonnée, je me déculpabilise sans attendre votre avis. Na c'est dit.


     

    14-DOMINO-FIFI-NOVEMBRE-2010---640x480--copie-4.jpg

    Domino & Fifi la Magnifique

     



    Vers qui va votre préférence ? Pour qui voteriez vous ? :
    -    Domino le Beau Gosse accusé d'être belliqueux,
    -    La Belle Rousse qui n'a pas apprécié à sa juste valeur les avances du Beau Gosse,
    -    Joëlle qui a dû accepter un sobriquet non flatteur pour l'un de ses protégés.


    Réfléchissez bien avant le vote, des Trois, celui ou celle qui remportera le plus de voix sera le lot gagnant et sera remis au gagnant sous huitaine ! Et on ne plaisante pas aux Chats du Maquis !



    Joëlle 

     

     

     

    1-Domino-JANVIER-2010---640x480-.jpg

     

     

    En attendant, le petit ange dort... et se moque de ce qui peut se dire sur lui

     

     

     

     

     


    Partager via Gmail Pin It

    99 commentaires
  •  

     

    loupmainenca.png

     

     

     

    Certaines affirmations répétées inlassablement, de génération en génération, finissent par devenir des évidences sur la validité desquelles tout le monde finit par cesser de s'interroger

     

    Comme, par exemple, la souffrance animale

     

    Dans son ouvrage "faut-il manger les animaux", Jonathan Safran-Foer explique que le plus choquant, le plus horrible, qu'il lui ait été donné de voir durant son enquête, ce ne sont pas les abattoirs [et pourtant] mais la façon dont la souffrance animale est acceptée et considérée comme normale au quotidien !

     

    Si nous faisions un petit peu d'histoire  ? ; vous allez voir où je veux en venir :

     

    Il a été répété durant des siècles que la terre était plate

     

    Jusqu'au jour où il fut admis que la terre était ronde ; et que c'était le soleil qui tournait autour de la terre

     

    Copernic attendit d'avoir 70 ans [l'année de sa mort, pas fou le polonais] avant d'affirmer que c'était la terre qui tournait autour du soleil !

     

    Galilée se verra persécuté, un siècle plus tard !, pour avoir confirmé la pensée de Copernic

     

    Darwin, au 19ème siècle, subira des critiques violences pour avoir mis en doute l'origine divine des espèces humaine et animales ; quel toupet, c'est vrai quoi !

     

    Depuis les origines d'un passé plusieurs fois millénaire, tout le monde répète que l'animal est au service de l'homme, corvéable à merci, que l'animal est une machine, un bien meuble, dont les réactions sont mécaniques ; des robots quoi...

     

    Des scientifiques débiles, avec un QI de savon, ont même conclu, en 2009, donc hier, qu'il n'était pas scientifiquement prouvé et déterminé, l'existence de la souffrance chez l'animal (dixit) !!!!!!!!!!!

     

    Cette façon récurrente d'envisager les choses a permis, permet encore, que des traditions et activités violentes, cruelles, barbares et ignobles se perpétuent jusqu'à nos jours : chasse, corrida, expérimentation, élevages intensifs, conditions de transport et d'abattage insoutenables, arrachage de peaux sur des bêtes vivantes, foie gras, que sais-je encore... La liste est non exhaustive hélas (et nous ne savons pas tout)...

     

     

    Alors que souhaiter pour cette année prochaine ?

     

     

    Que nous n'attendions pas encore quatre siècles et demi pour admettre non pas que la terre tourne autour du soleil, ça c'est fait, mais que les animaux sont dotés d'émotions, de sentiments, de sensibilité, et qu'ils souffrent

     

    Alors qu'il faut cesser, faire cesser, tout ce que l'être humain peut leur faire endurer pour son unique plaisir.

     

     

    L'humeur du jour de Rose

     

     

     

    JOYEUSE ANNEE

    à tous nos visiteurs,

    toutes nos marraines,

    à tout ceux qui passent ici ou ailleurs pour dire que la souffrance animale,

    et au même titre humaine,

    n'est pas normale

     

     

    Joëlle, Rose & la meute féline du maquis

     

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    86 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires