•  

     cchats-du-maquis-deux15.jpg

    Verlaine

     

    "L'amour pour toutes les créatures vivantes

    est la qualité la plus noble de l'homme"
    Charles Darwin


    "Le véritable roi des animaux est l'homme

    parce que sa brutalité dépasse celle de tous les autres"
    Leonardo Da Vinci

     
    "Le jour viendra où des hommes comme moi considéreront l'assassinat d'un animal de la même manière qu'ils considéreront l'assassinat d'un homme"
    Leonardo Da Vinci


    "La compassion, c'est toujours la même chose que vous ressentez,

    que ce soit pour un animal,

    pour un humain

    ou pour un arbre"
    Tolstoy



    "Si votre compassion n'inclut pas tous les êtres vivants

    alors il vous sera impossible de trouver la paix en vous-même"
    Albert Schweitzer


    Tant que vous n'aurez pas aimé un animal,

    une partie de votre âme sera toujours sans éclat,

    endormie"
    Anatole France


    "L'homme a transformé la terre en un enfer pour animaux"
    Arthur Schopenhaeur


    "Il est incroyable et honteux que ni ceux qui endoctrinent,

    ni ceux qui moralisent,

    lèvent leur voix contre la maltraitance envers les animaux"
    Voltaire [1694-1778 ! déjà en ce temps-là...]

     

     "Quelquefois, on me demande pourquoi j'investis tant de temps et d'argent

    à parler de gentillesse et de bonté envers les animaux,

    alors qu'il y a tant de cruauté envers les hommes.

    Ma réponse est : "c'est à partir de la racine que j'y travaille !"

    Georges T. Angell



    "Lorsqu'un homme tue un tigre, on parle de jeu de chasse,

    lorsqu'un tigre tue un homme on parle de sauvagerie. . ."



    « Lutter pour le bonheur des hommes n’implique pas de laisser torturer les bêtes, et enchaîner un veau dans l’obscurité n'a jamais rendu la liberté à un prisonnier politique. Le combat pour les animaux n’est pas dissociable du combat pour les hommes […].

    Si la question animale n’est pas posée maintenant par ceux qui pensent librement, c’est-à-dire sans conformisme intellectuel, sans intérêt économique, et sans crainte du ricanement,

    par qui le sera-t-elle jamais ? […].
    Armand Farrachi - Les Ennemis de la Terre


    « Ma mère était convaincue, et j'ai gardé à cet égard ses convictions,

    que tuer les animaux pour se nourrir de leur chair et de leur sang est l'une des plus déplorables et des plus honteuses infirmités de la condition humaine ;

    que c'est une des ces malédictions jetées sur l'homme.

    Elle croyait, et je crois comme elle, que ces habitudes d'endurcissement du cœur à l'égard des animaux les plus doux, ces immolations, ces appétits de sang, cette vue des chairs palpitantes, poussent les instincts du cœur à la cruauté et à la férocité. »

    Alphonse de Lamartine

     

    « Tout ce verbiage sur la dignité, la compassion, la culture ou la morale semble ridicule lorsqu’il sort de la bouche même de ceux qui tuent des créatures innocentes, pourchassent des renards que leurs chiens ont épuisés, ou même encouragent l’existence des combats de taureaux et des abattoirs.  
    Toutes ces explications, selon lesquelles la nature est cruelle et donc que nous sommes en droit d’être cruels, sont hypocrites.
       Rien ne prouve que l’homme soit plus important qu’un papillon ou qu’une vache.
      Je considère le fait d’être devenu végétarien comme la plus grande réussite de ma vie.
       Je ne prétends pas sauver beaucoup d’animaux de l’abattoir,

    mais mon refus de manger de la viande est une protestation contre la cruauté…
      Personnellement, je ne crois pas qu'il puisse y avoir de paix dans ce monde

    tant que les animaux seront traités comme ils le sont aujourd’hui »
    Isaac Bashevis Singer

    Texte copié sur le blog de Tachka

     

    chats-du-maquis-un21-1.jpg

    Opium

     

     

     

    Fait exceptionnel :

    Ces deux magnifiques photos -de deux chats du maquis non moins magnifiques ARF-

    ont été prises par Floritalia

    Vous aurez l'occasion de découvrir d'autres clichés effectués par la marraine de Tigroo

    qui a mitraillé les petits félins lors de sa visite

     

    Opium a rejoint le Paradis des Chats en septembre 2014

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    65 commentaires
  •  

     

     

    chaud-copie-1.PNG


    POELEE ASIATIQUE... DU MAQUIS




    C’est une recette que m’a faite découvrir Joëlle avec sa mastria habituelle en matière culinaire ; et que j’ai refaite ensuite, plusieurs fois, revisitée selon l’humeur du jour et les ingrédients frais dont je disposais, ou trouvé sur le marché suivant la saison

    C’est un classique de la cuisine asiatique dont on ne se lasse pas parce que ses variantes sont infinies

    Cependant, la base est toujours la même :

     

     

     

    Ingrédients :

    ٣    huile de sésame -son goût de noisette est idéal pour cette recette-

    ٣    tamari

    ٣    gingembre frais


    ٣    coriandre fraîche

     
    ٣    légumes au choix -au moins trois- : épinards, choux chinois, brocolis, poivrons, carottes, blancs de poireaux, courgettes, haricots verts, etc.

    ٣    pousses de soja

     

    legumes.PNG

     

     

    ٣    siitaké ou champignons parfumés chinois : si vous avez la chance -comme moi- de pouvoir en acheter des frais, offrez vous ce plaisir inimitable et peu onéreux ; la consistance et le goût de ce champignon sont irremplaçables. Sinon vous les trouvez secs (en épicerie asiatique) ; il vous suffira de les réhydrater et de les utiliser comme un produit frais

    ٣    ail

    ٣    oignons

    ٣    nouilles chinoises (ou spaghettis -personnellement je préfère ces derniers qui n’ôtent en rien la saveur du plat et sont plus naturels que les pâtes asiatiques fourrées de glutamate, entre autres…- je complète ce billet car Françoise m'apprend qu'il existe des nouilles chinoises sans additifs et glutamate !!! Allez voir son billet ; merci ma belle)

    ٣    crevettes ou gambas si vous n'êtes pas végétarien

     

     

    wok-copie-1.PNG

     

     

    Lavez ; émincez, ciselez, débitez, tronçonnez tous les légumes, sans les mélanger, l’ail (assez gros pour éviter qu’il brûle ou laisser la gousse entière si elle est petite) et les oignons

    Faites sauter dans un wok -ou tout grand contenant en votre possession- les oignons et l’ail dans de l’huile de sésame jusqu’à ce que les oignons deviennent transparents.

    Réservez.

    Procédez de la même façon pour chacun de vos légumes, ainsi que pour les champignons

    Rajoutez un petit peu d’huile de sésame au fur et à mesure afin que les légumes sautés soient bien saisis

    Avant de passer à l’autre légume, assaisonnez, selon votre palais, avec du tamari. Ainsi le relevé du plat dans son ensemble sera uniforme

    La cuisson de chaque légume sera en fonction du goût de chacun, croquante ou fondante, même si nos amis asiatiques la préconisent très croquante

    Je trouve pour ma part qu’il est intéressant de faire cuire les légumes les uns après les autres (oui, c’est un peu long) afin d’avoir une cuisson parfaite, qui plus est différente pour chaque légume.

    De plus, chaque plante potagère bénéficie du suc et du jus de la précédente relevés par l’huile de sésame et le tamari.

    L’émulsion qui en découle est sûrement le secret des saveurs de la recette

    Dans le même temps faites cuire les pâtes

    Lorsque chaque légume a été saisi, vous pouvez tous les rebasculer dans votre wok, avec les oignons et l’ail, ainsi que les siitaké.

    Râpez du gingembre (quantité selon la force recherchée)

    Mélangez, goûtez et ajustez si nécessaire l’assaisonnement avec du tamari selon votre convenance

    Si vous avez fait le choix d’en joindre à la recette, déposez sur le mélange vos crustacés cuits -décortiqués sauf le bout de la queue afin de pouvoir les saisir facilement entre deux doigts-


    Si vous avez un wok avec grille vous pouvez y disposer vos crustacés pour qu’ils soient bien chauds ; ainsi ils ne recuiront pas

     

    wokgrill.PNG

     

    Incorporez les pâtes, mélangez le tout et réchauffez si nécessaire

     

    Parsemez de coriandre finement ciselée au moment de servir

     

    Et sortez vos baguettes ! Ah mais si... !

     

     

    baguettes.PNG

     

     

     

    Rose

     

     

     

      *images du net*

     

    Partager via Gmail Pin It

    82 commentaires
  •  

     

     

     

    Le Bonheur c'est simple comme un coup de fil !
    Aux Chats du Maquis, c'est simple comme un bon nid douillet





    Rajoutez à cela un zeste de naturel et bien entendu une paire de bipèdes aimants, attentionnés et à notre service… qui sache coudre, bricoler, caresser, cuisiner et bien d'autres choses encore…


    Je vous laisse en découvrir les preuves, prises sur le vif !

     

     

     

    Le Bonheur ?
    C'est simple comme regarder ensemble dans la même direction et partager le même espace, sans distribution de baffes !

     1-CLEMENTINE---KIWI-NOVEMBRE--2010--640x480-.jpg

    Clémentine & Kiwi


    2-JUPITER-MORGANE-NOUGAT-avril-2011--640x480-.jpg

     

    3-JUPITER-MORGANE-NOUGAT-ET-GRISOU-avril-2011--640x480-.jpg

    Jupiter, Morgane, Nougat & Grisou

     

    4-LAZZI-RUBIS-avril-B-2011---640x480-.jpg

    Lazzi & Rubis

     

    Le Bonheur ?
    Quelques bouts de planches assemblées par notre bipède, et voilà le résultat.
    Qui part à la chasse, perd sa place.

    Câline, l'arbitre, fait un petit somme, ne voulant se fâcher avec personne, elle ignore la menace des deux oreilles de Jupiter qui se pointent sous l'objectif pour récupérer sa place, voilà c'est fait, un bon regard persuasif et la doyenne Capucine qui n'est pourtant pas influençable, a cédé sa place.

     

    5-JUPITER-GRISOU-avril-C-2011--640x480-.jpg

    Jupiter & Grisou

     

    6-GRISOU-CAPUCINE-avril-D-2011--640x480-.jpg

    Grisou & Capucine

     

    6TER-GRISOU-CAPUCINE-JUPITER-CALINE-avril-D-2011--640x480-.jpg

     

    7-bis-GRISOU-JUPITER-avril-D-2011--640x480-.jpg

    Grisou & Jupiter

     

    Le Bonheur ?
    Un Crevette dans un simple carton, à l'abri sous une table…


    8-CREVETTE-avril-C-2011--640x480-.jpg

     

    et vous me réveillez pour me dire une évidence ?


    9-CREVETTE-avril-C-2011--640x480-.jpg

     

     
    Crevette qui a été durement éprouvé
    Le 8 avril, il a eu son premier détartrage, avec soins. Ces photos sont du 17 avril, et le 28 avril il subissait l'ablation de la rate suite à une vilaine tumeur sur celle-ci d'une taille très impressionnante.

     

    9-bis-CREVETTE-avril-2011--640x480---640x480-.jpg

     

    Il semble se remettre de cette lourde intervention avec brio.

    "Merci Monsieur le Vétérinaire" qui a pris grand soin de notre petit protégé.



    Le Bonheur ?
    Récupération d'une vieille housse de canapé coupée en parts égales, quelques chaises sur une terrasse protégée ; les petits bonheurs posés dessus, c'est nous, Tigroo, Edelweiss et Falbala ! C'est encore meilleur lorsqu'on fait la sieste à deux, on se tient chaud, hummmmmm

     

    10-TIGROO-EDELWEISS-avril-C-2011--640x480-.jpg

    11-EDELWEISS-FALBALA-avril-D-2011--640x480-.jpg

     

     

     

    Le Bonheur ?
    Ben quoi ! Ce sont nos serviettes qui sèchent, non mais, la bipède veut encore me faire croire que j'ai fait une énième bêtise.

    Signé Crevette (photo du 19 avril, entre deux soins).


    13-avril-B-2011--640x480-.jpg
     

    Le Bonheur ?
    Un brin de délicatesse, la simple pose d'une serviette sur ma chaise, pour parfaire le repos bien mérité d'une Morgane.


    14-MORGANE-avril-C-2011--640x480-.jpg

     

     


    Le Bonheur ?
    Style Fakir ! Un bon gros cactus pour faire de l'ombre à Rubis, quelques aiguilles de pins sur une bonne terre corse, y a pas mieux j'vous l'dis !

    Deux petits vieux, l'un sans épines, l'autre sans dents, la cohabitation est assurée !


    15-RUBIS-avril-D-2011--640x480-.jpg

     

    16-RUBIS-avril-D-2011.jpg

     



    Le Bonheur ?
    Un barbecue aménagé en nid ; pas d'inquiétude pour Capucine, nos deux protecteurs tendent vers le végétarisme… à grands pas.

     

    17-Capucine-avril-C-2011---640x480-.jpg

     

     

     

    Le Bonheur ?
    Un Domino belliqueux endormi en équilibre sur le haut du volet, Il faut le voir pour le croire.

     

    18-DOMINO-avril-F-2011---640x480-.jpg

     

     

     

    Le Bonheur ?
    C'est aussi à l'intérieur de la maison, ici avec Edelweiss et Kiwi les chatons, enroulés dans les draps propres et enlacés pour une longue sieste après une bonne bagarre. Joëlle attendra pour faire le lit !

     

    19-Edelweiss-Kiwi-Septembre-2010---640x480-.jpg

     

     

    Le Bonheur ?
    Un Grisou, couché sur-du-dur !

    20-GRISOU-avril-2011.jpg

     

     

     

    Quand je pense qu'avec simplement un peu d'imagination, beaucoup de respect, une bonne dose d'amour on peut obtenir ce résultat ! Tous à votre bon cœur et offrez cette quiétude à bon prix à vos protégés.

     

     

     

    Joëlle

     

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    98 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires