•  

    De l'importance de l'alimentation : les bases de la nutrition féline

     

    De l'importance de l'alimentation : les bases de la nutrition féline

     -Robin-

     

    Qu'est-ce que nous racontent Les Chats du Maquis aujourd'hui ??

    Nous connaissons parfaitement "les bases de la nutrition féline"...

    Et ben nan !

    "Une étude récente expose des principes de nutrition féline souvent ignorés et explique pourquoi les chats ont de meilleures chances d’avoir une santé optimale s’ils sont nourris avec de la nourriture en boîte de qualité plutôt
    qu’avec des croquettes !

     

    De l'importance de l'alimentation : les bases de la nutrition féline

    Le pavé est jeté dans la mare !!

     

    Après avoir diabolisée la gamelle maison mijotée avec amour mais qui manque de-ci-ou-de-ça, dézingué la nourriture humide qui n'était purement et simplement que de la shit (en anglais dans le texte) en boîte vendue à prix d'or,

    Maintenant, on nous explique qu'il faut comprendre que les hydrates de carbone (les CEREALES) contenues dans les croquettes dérèglent l’équilibre glucose sanguin/insuline chez certains chats, qu’un système de voie urinaire est bien plus en santé s’il est traversé par un flux d’eau approprié, que les chats ont de façon inhérente une faible propension à boire et qu’ils ont besoin d’eau *avec* leur nourriture et que, finalement, les chats sont faits pour recevoir leurs protéines de la viande – pas des plantes

     

    De l'importance de l'alimentation : les bases de la nutrition féline

    -Li-Ling-

     

    Ça d'accord, les mamans-chattes que nous sommes ne sont tout de même pas nées de la dernière pluie, nous savons que nos chats sont des carnivores et que nos galettes de sarrasin aux champignons et aux aubergines ne leur sont pas destinées

    Apporter un peu de réflexion dans ce que vous donnez à manger à votre chat rapporte de gros dividendes pendant leur vie et très probablement les aide à éviter des maladies graves, douloureuses et coûteuses. Un nombre grandissant de membres de l’Association médicale vétérinaire américaine, y compris des vétérinaires internes, recommandent maintenant fortement la nourriture en boîte à la place de la nourriture sèche !

    Les trois problèmes clés associés à la nourriture sèche sont :

    1) Type de protéine – trop élevé en protéines végétales et pas assez en protéines animales
    2) Le contenu en hydrates de carbone est trop élevé
    3) Le contenu en eau est trop faible

    L'étude du Docteur vétérinaire Lisa PIERSON contient 28 pages que je voulais tenter de synthétiser mais finalement pour celles & ceux que ça intéresse, voici le lien direct de l'étude complète, soumise à votre appréciation et réflexion(s)

     

     (cliquer en haut à gauche "présentation" pour que le PDF s'ouvre)

     

    J'invite tout particulièrement nos chaminautes qui ont des félins diabétique, insuffisant rénal chronique, asthmatique, présentant des problèmes urinaires chroniques cystites inflammation et/ou infection de la vessie, calculs, allergiques, de lire cette étude

     

    De l'importance de l'alimentation : les bases de la nutrition féline

     -Kiwi & Apache-

     

    Comme le Docteur PIERSON le souligne fort justement les maladies « couvent » longtemps avant d’être diagnostiquées...

     

    "Vous ne verrez jamais un chat sauvage chasser un troupeau de biscuits courant à travers les
    plaines d’Afrique ou déshydrater sa souris et la garnir de farine de gluten de maïs."

    "Gardez à l’esprit que la nourriture en boîte la moins chère est meilleure que n’importe
    quelle nourriture sèche sur le marché."

    "Le manque de propension à boire du chat entraîne une
    déshydratation chronique quand la nourriture sèche constitue la majorité de leur
    alimentation."

    "Le chat qui
    mange de la nourriture sèche consomme à peu près la moitié de la quantité d’eau par
    rapport à un chat qui mange de la nourriture en boîte.
    C’est un point crucial quand on considère combien sont communs les problèmes de
    reins et de vessie chez le chat.
    Lorsque votre chat commence à manger une alimentation
    convenablement hydratée en boîte, son excrétion d’urine va augmenter de façon significative
    – souvent doubler – ce qui est une très bonne chose pour la santé de sa vessie."

    "Le terme « pour chat d’intérieur » est simplement un gadget marketing. Les chats
    n’ont pas cessé d’être des carnivore obligés quand l’homme a posé un toit au-dessus
    de leurs têtes. Ces nourritures « pour chat d’intérieur » sont toujours sous forme
    sèche et sont très riches en hydrates de carbone."

    "Les compagnies d'aliments couvrent les croquettes en les aspergeant d’enzymes
    digestives animales extrêmement appétentes qui sont très agréable pour le chat – rendant
    une alimentation de médiocre qualité très attirante pour l’animal cible."

     "La nourriture en boîte n'est pas forcément meilleure pour
    les dents que la nourriture sèche. Pour une santé dentaire optimale, un chat ne
    devrait manger ni de la nourriture en boîte ni de la nourriture sèche, car aucun de ces
    types de nourriture ne promeut des dents saines mais nous devons fonctionner avec
    ce qui est pratique dans l’installation typique d’une maison, et donner à un chat une
    « carcasse de proie entière » n’est pas tellement pratique – même si ce serait bien
    pour leurs dents. Le compromis est d’au moins lui donner de la viande à mâcher et
    d’arrêter de nous tromper nous même en pensant que la nourriture sèche
    promeut la santé dentaire de nos chats".

     

    De l'importance de l'alimentation : les bases de la nutrition féline

     

     Merci à Colette/Prunelle d'avoir fait suivre ces informations

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Partager via Gmail Pin It

    40 commentaires
  •  

     

    Tout, tout, tout, vous saurez tout sur... les Huiles Essentielles et les Chats

    Perline

     

    Pour celles et ceux qui suivent notre blog depuis longtemps, vous savez qu'une rude bataille est menée ici contre l'utilisation des huiles essentielles sur et pour les chats

    Le sujet a fait l'objet d'articles : les puces - les soins naturels vétérinaires, et de polémiques

    Cependant si les Chats du Maquis ne lâchent rien, ils sont prêts à revenir, un peu, sur leur grande prudence grâce à Nathalie qui a diffusé sur son blog un billet complet sur l'utilisation des HE édité par le Docteur Joëlle ROBYNS, vétérinaire aromathérapeute

     

    Tout, tout, tout, vous saurez tout sur... les Huiles Essentielles et les Chats

    Lamoureux

     

    Rappelons que le problème demeure dans le choix des HE mais aussi principalement sur la quantité utilisée. Lorsque l'on indique 3 ou 4 gouttes d'huiles essentielles pour un individu pesant 70 kgs par exemple, il faut ramener cette quantité à 1/10ème de goutte pour un chat ! C'est là que le bas blesse 

    Or donc mieux vaut s'abstenir que de jouer à l'apprenti sorcier et de provoquer de graves lésions, sauf à connaître un vétérinaire spécialiste

     

    Tout, tout, tout, vous saurez tout sur... les Huiles Essentielles et les Chats

     Caviar

     

    Bref, nous serions p'tits joueurs si nous ne vous donnions pas l'occasion d'approfondir la question et de vous permettre, peut-être, de vous tourner vers les vertus formidables que nous peuvent nous offrir ces précieuses huiles si elles sont utilisées en bonne connaissance. En cas de doute, s'abstenir !

     

    Tout, tout, tout, vous saurez tout sur... les Huiles Essentielles et les Chats

     

    Nous n'allons pas faire un bête copié-collé de l'article, voici le lien direct pour le parcourir chez

    Nathalie - Huiles Essentielles ma Passion

    et sur le site de Aromathérapie Animal site, par ailleurs passionnant du Docteur ROBYNS -et pas que pour les chats qu'on se le dise-

    D'ailleurs si vous avez vous aussi des nez bouchés/rhinites chroniques ou coryza sévère chez vous, découvrez ici la synergie d'HE à utiliser pour une fumigation efficace Administration des huiles essentielles par voie atmosphérique

     

    Tout, tout, tout, vous saurez tout sur... les Huiles Essentielles et les Chats

    Sagesse

     

    Oui, on sait, nous sommes les chats les plus chentils de la terre

     

     

    Tout, tout, tout, vous saurez tout sur... les Huiles Essentielles et les Chats

     

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Partager via Gmail Pin It

    18 commentaires
  •  

     

    nous savons maintenant comment les chats se sont propagés sur terre et ont conquis le monde !

     

     

    Non, Caviar et Jeff, ce n'est pas en faisant une sieste quotidienne !

     

    Kiwi

     

    "Une équipe de chercheurs européens a réalisé une étude génétique sur des restes de chats datant d’il y a 15 000 ans jusqu’au XVIIIème siècle s'attardant sur la manière avec laquelle les chats se sont approprié notre planète.

    Sur une trentaine de sites archéologiques en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, les chercheurs ont récupéré 209 dépouilles de chats sur lesquels ils ont extrait l’ADN mitochondrial. Ainsi, ils ont pu retracer leur parcours historique pour expliquer leur omniprésence. Celle-ci a été déterminée par deux vagues successives de peuplement.

     

    Quartz

     

    La première vague eut lieu il y a près de 12 000 ans, autour du croissant fertile, que l’on situe dans le Proche-Orient et le Moyen-Orient. Cette période historique correspond tout simplement au développement de l’agriculture. Sur ces terres agricoles, les chats avaient trouvé leur rôle parfait aux yeux des hommes : celui de nettoyeur en s’attaquant aux rongeurs qui pouvaient détruire les cultures.

    Cependant, ce n’est que des milliers d’années plus tard que les chats ont commencé à peupler l’Eurasie et l’Afrique, à partir d’une souche présente en Égypte, où le félin était rangé au rang de divinité. Par ailleurs, les chercheurs ont attesté la date de leur domestication vers 1700 avant J.-C. en Égypte !

     

    Robin

     

    Le chat en question notre fameux « Felix silvestris libyca », qui est communément connu aujourd’hui comme le chat sauvage d’Afrique ou le « chat ganté ». Il serait l’ancêtre du chat domestique que nous connaissons tous. En effet, selon l’étude, ses descendants ont été identifiés jusqu’au nord de l’Allemagne, sur un site Viking datant du VIIIème siècle.

    Très efficaces sur les cultures agricoles, protégeant les aliments contre les rongeurs, les chats ont épousé la même vocation à l’heure d’embarquer sur les navires, expliquant leur arrivée massive en Europe. Conquêtes, expéditions commerciales ou découvertes, les chats ont été de toutes les aventures de l’Histoire de l’Humanité.

     

    Vanille

     

    L’étude présentée dans la revue n’a pas dévoilé tous les mystères mais reste en cours de développement. Il s’agit là seulement de premiers indices sur les origines de la conquête du monde par les chats, et ces derniers doivent être bien satisfaits de garder encore quelques secrets…"

     

     

    Et nous aussi, nous aimons la part de mystère qu'ils ne livrent pas, n'est-ce pas Kiwi ?

     

    Des pyramides d'Égypte aux drakkars des Vikings,

    Article complet ici

     

    Enregistrer

    Partager via Gmail Pin It

    36 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires