•  

     

     

    Esprit de Noël ?

     

    Es-tu là,

    Esprit de Noël ?

     

    Esprit de Noël ?

     

     L'origine de "l'esprit de Noël" est attribuée à Charles Dickens, et à son célèbre "Conte de Noël" publié le 17 décembre 1843, qui sera un "best-seller" et dont les lectures publiques attireront des foules enthousiastes à Londres, Paris ou encore Boston

     Dans ce texte, l'esprit de Noël est un mélange de charité, de bonheur familial, d'harmonie sociale, de solidarité… 

     L'esprit de Noël est donc avant tout synonyme de rassemblement autour de ces valeurs dépeintes par Dickens. Et cette imagerie très victorienne (1850) correspond à cette époque où la bourgeoisie naissante s'est appropriée cet événement, en généralisant les veillées du 24 décembre près du sapin et en échangeant des cadeaux entre les membres de la famille, dont cette fête célèbre les liens annuellement en réunissant les générations autour de l'enfant

     Le père Noël, figure tardive et syncrétique, liée à Saint Nicolas, au Père Noël allemand et à Santa Claus, finira d'ailleurs par récompenser tous les enfants sans conditions, et heureusement !

     

     

    Esprit de Noël ?

     

    Néanmoins, la manière dont on adhère (ou non) à l'esprit de Noël, dont on le ressent ou le rejette, dépend également de la qualité de nos relations familiales. Les mauvais souvenirs d'enfance ne donnent pas souvent envie de célébrer ces liens dans la sérénité

     Un autre fait participe à freiner l'enthousiasme des fêtes de fin d'année. Aujourd'hui est majoritairement diffusée, surtout à travers les médias, une sorte d'injonction à adhérer à "l'esprit de Noël". Ainsi, les gens seuls, se forcent parfois à célébrer l'événement. Or, la solitude à Noël peut être extrêmement dure à vivre. En ce sens, cette fête met en lumière au, sens propre et figuré, l'état de notre société (de notre famille, du rapport aux enfants, au don...)

     Mais cette injonction est aussi, hélas, celle de consommer coûte que coûte, ce que relaie activement le commerce. Il ne faut pas oublier que les grands magasins ont accompagné, dès leur création à la fin du XIXe siècle, l'essor de la fête de Noël. Et ont participé par là même sans doute également au dévoiement de "l'esprit" qu'elle véhiculait...

     

     

    Trois petites princesses du maquis, Lazzi, Sobri et Vanille

    viennent tout simplement vous souhaiter un beau Noël

    avec des étoiles plein les yeux

    mais surtout des lumières dans le coeur

    pour se tourner vers les moins chanceux et ceux qui sont dans la peine, poilus et bipèdes.

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    21 commentaires
  •  

     

    "L’esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l’amitié le console" -W. Shakespeare-

     

    Tous ceux qui suivent nos blogs amis savent que la blogosphère féline porte souvent le noir en ce moment

    Les Chats du Maquis n'y font pas exception

     

    Chez nous c'est notre adorable petit Quartz, qui a purement et simplement disparu depuis à peu près deux mois

    Nous gardions l'espoir de voir réapparaître sa belle silhouette de panthère noire

    C'est à chaque fois un déchirement de ne pas savoir ce qui s'est passé

    Quartz, où que tu sois, si tu nous entends, nous t'aimons fort

     

    "L’esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l’amitié le console" -William Shakespeare-

     

    "L’esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l’amitié le console" -William Shakespeare-

     

    "L’esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l’amitié le console" -William Shakespeare-

     

    "L’esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l’amitié le console" -William Shakespeare-

     

     

    "L’esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l’amitié le console" -W. Shakespeare-

     

    Notre pépère Robin, quant à lui, a rejoint les Étoiles

    La maladie a encore frappé...

    Il était arrivé en 2005 au sein de la communauté féline du maquis

    Son texte de présentation en 2007

    C'était un chat si gentil, doux et patient avec tout le monde, avec qui nous avons partagé tant de choses de la vie de l'association

    Il a été très présent et aimant près de ses bipèdes protecteurs

    Bonne route Robin, nous espérons que tout l'amour que nous avons partagé t'a porté vers une belle lumière

     

    "L’esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l’amitié le console" -William Shakespeare-

     

    "L’esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l’amitié le console" -William Shakespeare-

     

    "L’esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l’amitié le console" -William Shakespeare-

     

    "L’esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l’amitié le console" -William Shakespeare-

     

     

    "L’esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l’amitié le console" -W. Shakespeare-

     

     Ils avaient la chance d'être parrainés tous les deux, d'être présents aussi aux cœurs de marraines attentionnées

    Nous savons leur peine également

     

    "L’esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l’amitié le console"

    -W. Shakespeare-

     

     "L’esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l’amitié le console" -W. Shakespeare-

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    25 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires