• LE SOIN DU POIL


    guard-cat.jpg

    "Il est bien établi que la qualité nutritionnelle de l’alimentation du chat est un facteur déterminant dans la prévention des maladies dermatologiques. Une alimentation saine est capitale pour la bonne santé du pelage et d’une peau exempte de dermatose. A un propriétaire, j’argumenterai sur ces points fondamentaux :

    Une bonne alimentation : Il suffit d’observer les différences entre un chat de rue nourri d’expédients et un chat familier choyé, elles sautent aux yeux.

    L’environnement est le second point : un chat exposé aux ultra-violets toute la journée verra son pelage roussir du fait de certains enzymes qui deviennent moins fonctionnels avec le soleil. Pour la période de mue, la lumière est un facteur déterminant. Par exemple, un chat vivant dehors fait deux vraies mues par an alors que celui qui vit à l’intérieur mue toute l’année.

    La prévention de toutes les  dermatoses, en particulier des ectoparasites (puces et tiques) est un autre facteur. Les soins avec des brossages, toilettages et shampooings sont souvent négligés du fait d’anciennes croyances qui voulaient qu’un chat ne puisse pas être lavé.

    Il est fait remarquer que les propriétaires perçoivent effectivement assez mal la nécessité de ce type de soins, surtout de celle du bain, malgré les conseils très souvent répétés à travers la presse féline.

    Est-il possible qu’un chat ait un mauvais pelage mais, en revanche, une peau saine, et inversement ? Les deux sont liés. Il est certain que la densité du pelage chez le chat est une barrière assez difficile à franchir pour l’élaboration d’un bon diagnostic. Chez l’homme, par exemple, un seul cheveu va provenir d’un follicule pileux, alors que  chez le chat, l’ordre sera de 600 à 1800. Ainsi pour un centimètre carré de peau au  niveau le plus dense, le ventre, on dénombre 10 000 poils ! Difficile de voir les lésions. Théoriquement, la peau sera la première à révéler l’anomalie car il faut  plusieurs semaines avant qu’elle n’arrive jusqu’au poil lui-même et soit visible (aspect terne, rêche).


    pawozone.jpg

    Il reste difficile à faire admettre aux propriétaires que le toilettage de leur chat est un acte important pour sa santé.

    La façon de peigner un chat est aussi importante :

    Si vous le faites correctement, sans irriter la peau, il n’y aura pas de risque de séborrhée rebond, de poil gras après. Au contraire, si vous peignez trop en profondeur, quelques jours après la réaction sera visible : un poil gras. Il faut bien noter que beaucoup de propriétaires n’ont pas eu de conseils d’hygiène. Bien souvent, les soins se résument à une entrée de force dans la baignoire familiale, avec jet de douche trop chaud ou trop froid et c’est l’hystérie assurée !

    En conclusion, les quatre piliers capitaux à retenir : la peau s’entretient dès la petite enfance, même celle des chats qui ne sortent pas, elle se protège avec les moyens efficaces antiparasitaires, elle se contrôle par des visites chez un vétérinaire et elle se nourrit avec une alimentation équilibrée et de qualité.

    En outre, le chat absorbe beaucoup de son environnement affectif, c’est indéniable. Savez-vous que tous les traitements américains se terminent par « TLC, soit :

    "Tender Love Care » ?.
    Une bonne alimentation,
    des soins attentifs
    et la tendresse en plus ;
    c’est capital pour le chat ".


    Dr Emmanuel Bensignor, expert vétérinaire spécialisé en dermatologie





    * les mots soulignés sont des liens cliquables ;
    n'hésitez pas à consulter le dossier sur la mue
    et les galeries de Peter Robinson *


    « Semence...JOYEUX NOEL »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    1
    Mercredi 19 Décembre 2007 à 11:30
    Rose
    Je t'avais suggéré, il y a quelque temps, le talc pur (qui permettrait d'aérer, au moins, la robe de ta princesse) ou celui mélangé avec l'huile essentielle de melaleuca alternifolia, selon la recette magique de Lila. Au besoin je peux te la redonner.
    Sukha qui a aussi parfois des gingivites n'a aucun problème avec le talc avec ou sans HE... Il s'agit bien sûr de l'utiliser de temps en temps et avec modération.
    2
    Mercredi 19 Décembre 2007 à 13:19
    Bonne après midi de Tournefeuille
    3
    Mercredi 19 Décembre 2007 à 16:03
    très interessant ces conseils, de plus très utiles pour moi. Bonne fin de semaine et gros bisous du vieux sorcier
    4
    Mercredi 19 Décembre 2007 à 20:20
    Rose
    Merci pour ton passage Maurice :-))
    5
    Mercredi 19 Décembre 2007 à 20:21
    Rose
    LOL Jacques ; tu veux entretenir ton poil ! :-))))). Bises à toi aussi. Prends soin de toi.
    6
    Mercredi 19 Décembre 2007 à 20:22
    Rose
    Je suis contente si cet article a pu t'apporter quelque lumière :-)
    7
    Mercredi 19 Décembre 2007 à 20:54
    Chantal74
    Bonsoir Rose, voilà un article bien intéressant pour les amoureux des chats.. les miens ont toujours aimé se faire brosser.. la dernière Safrane se roule dans tous les sens en ronronnant.. c'est ce qui s'appelle mêler l'utile à l'agréable. Plein de bisous à toi chantal
    8
    Dimanche 23 Décembre 2007 à 18:44
    Mélusine
    Mrci à toi ma Douce pour tes mots chaleureux et je te souhaite de passer de très joyeuses fêtes de fin d'année parmi les tiens ! Bisous doux
    9
    Dimanche 23 Décembre 2007 à 20:29
    Rose
    Ma Tara aussi en raffole alors qu'elle n'aimait pas du tout étant petite. Comme quoi les goûts changent ou alors elle a dû se rendre compte des bienfaits... Comment savoir avec nos petits félins :-))
    Bonne soirée chère Chantal et à bientôt ; je vais faire un tour chez toi.
    Tendresse.
    10
    Dimanche 23 Décembre 2007 à 20:30
    Rose
    Merci Lili ; et si l'article peut être utile, tant mieux !
    A bientôt et merci pour ta visite.
    11
    Dimanche 23 Décembre 2007 à 20:31
    Rose
    N'oublies pas la ronde :-)))
    Prends soin de toi et reviens vite...
    12
    Vendredi 28 Décembre 2007 à 20:10
    Rose
    Voui, je sais. Pas facile les fauves d'la maison aux farfadets :-()
    13
    Chamine
    Vendredi 23 Mai 2014 à 15:52
    Bonnie aimerait avoir une solution pour chatte agée à poil angora, ne sachant plus se toiletter, ne supportant aucun peigne, aucun produit sur la fourrure à cause de la gingivite et qui commence déjà à faire de la bourre en décembre ? Même le véto ne trouve pas, hormis la rituelle coupe au ciseaux de brodeuse à chaque printemps :-( Si quelqu'un a une astuce, je suis preneuse.
    14
    diane
    Vendredi 23 Mai 2014 à 15:52
    diane
    un chat exposé aux ultra-violets toute la journée verra son pelage roussir du fait de certains enzymes qui deviennent moins fonctionnels avec le soleil. Ça c'est toute une révélation pour moi et qui m'explique pourquoi chatte noire roussissait... ici avec les baies vitrées il y a pleine pleine lumière autant en dedans que dehors... je croyais qu'elle était malade et les examens ne révélaient rien. Merci de la précision...
    15
    odine
    Vendredi 23 Mai 2014 à 15:52
    Eh ben, avec Pépita qui mange le talc (gloups) et Lili qui tu le sais, hrule comme un putois dès on la gratte, pff y a du boulot ma Rose, mais je ne t'apprends rien, hé hé. Bise à toi. odine
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :