• Nos doyens Verlaine & Cachou

     

     

    Nos doyens Verlaine & Cachou


    "Les possessions de ce monde ne durent pas plus que les nuages qui apparaissent un instant dans le ciel et s'évanouissent l'instant d'après. Même si les hommes s'y consacrent en prétendant qu'elles sont nécessaires à leurs survie, l'existence ne dure pas plus qu'un éclair".
    -Le Trésor de précieuses qualités - Kangyur RINPOCHE-

     

    Nos doyens Verlaine & Cachou

    -Verlaine-

    Nos doyens Verlaine & Cachou

    Nos doyens Verlaine & Cachou

    Nos doyens Verlaine & Cachou

    *Verlaine, avec Chamal et Lamoureux*

    Son texte de présentation clic

     

    Nos doyens Verlaine & Cachou

     

    Nos doyens Verlaine & Cachou

    -Cachou-

    Nos doyens Verlaine & Cachou

     Son texte de présentation clic

     

    Deux doyens, deux diamants, du maquis ont tiré leur révérence

    laissant derrière eux de magnifiques souvenirs d'amour partagé durant de longues années

     Nos doyens Verlaine & Cachou

    Dans le religion hindoue, mourir c'est se libérer de l'état où nous sommes actuellement pour passer à un état meilleur. Pour cette raison, le sens de la mort est si peu dramatique pour les Hindous, qu'ils souhaitent finir leurs jours au bord du Gange, et veulent après être incinérés, que leurs cendres se mêlent à l'eau du fleuve sacré
    Loin de constituer un tabou, la vie et la mort s'entremêlent étroitement tout au long de leur existence
    Sans destruction, il ne saurait y avoir de création
    La mort est donc omniprésente dans le quotidien de tous les Hindous

    Nous autres Occidentaux, nous trouvons brutalement confrontés à l’innommable : la mort, cette mort à laquelle nous sommes si mal préparé... Et puis ça n'est pas dans notre culture de ne pas être triste, de ne pas pleurer, de ne pas afficher notre désespoir, de ne pas ressentir

    Nos doyens Verlaine & Cachou

    Verlaine et Cachou étaient arrivés au bout de leur Histoire chez les Chats du Maquis

    Le blog a plus de dix ans, que de Départs durant ces dix années. En le parcourant nous faisons des bonds en arrière, la gorge nouée, se rappelant tel bonheur, telle difficulté aussi, avec tels félins. Aucun n'est oublié, chacun a laissé une trace indélébile...

    Ce que nous retenons, ce que nous devons retenir, c'est que chaque chat du maquis a eu une belle vie, libre, libre d'aller et venir à sa guise, avec cependant une maison où se réfugier, y trouver de l'amour inconditionnel, des soins, de la nourriture, une association qui se donne cœur et âme pour assurer leur quotidien malgré les aléas incontournables du quotidien

    Que ce soit au bord du Gange ou d'un lac, dans le maquis, sur de hauts sommets, leurs petites âmes se sont envolées pour rejoindre le Cosmos et nous nous bénissons de les avoir rencontrées ne serait-ce que le temps d'un éclair

     

    Nos doyens Verlaine & Cachou

     

     

    « Code de l'Animal
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    1
    Samedi 14 Avril à 21:25
    Prunelle

    oh oui, que de départs depuis toutes ces années où je vous suis ... mais sans aucun doute les maquisards sont des chats heureux ! Bon voyage Verlaine et Cachou, que vos petites âmes s'envolent vers l'éternité ! 

    et bon courage à Joëlle qui doit être tellement triste à chaque départ .... 

    2
    Diane
    Samedi 14 Avril à 21:34

    Bon voyage oui mes magnifiques chats, allez rejoindre mon Boud-Boud, ça fera bientôt un an qu'il est parti au pays des rêves.
    Partez de bon coeur vers ce pays de joies, de beauté, de coeur, d'amour.

    3
    Samedi 14 Avril à 22:13

    Les départs sont notre lot quotidien. Nous ne pouvons les accepter sereinement, c'est notre logique d'esprit qui est ainsi.

    Oui que de départs, j'essaie aussi de me dire "que d'arrivées". la vie et son cycle immuable.

    Mais tu vois, comme tous, où qu'ils soient, lorsque je lis ces nouvelles, lorsque j'apprends des départs, j'ai toujours un peu l'impression qu'un petit morceau s'arrache au fond de moi. Je ne les connais pas mais ils deviennent dès cet instant une petite part de moi même, une âme qui s'envole , une image qui se fige.

    Un peu comme si je me faisais un ami pour le perdre aussitôt.

    Plein de pensées pour ces deux petites âmes, pour tous les autres, pour Joëlle et pour toi.

    Il faut continuer, regarder devant, pour les autres, tous les autres .

    4
    Dimanche 15 Avril à 01:31

    On est obligés d'accepter, d'accepter l'inacceptable, on les aime ces petits loulous... On vous a nous aussi aimés petit Cachou, petit Verlaine, même de loin, via ce blog. Oui, que de départs ! C'est un arrache-coeur  à chaque fois, et là, 2 amours d'un seul coup, c'est tellement difficile à supporter. Je te souhaite tous les courages Joëlle, toi aussi Rose, je sais que ce sont des larmes chaque fois qu'une petite âme s'en va. 

    Tout plein de douces pensées pour vous toutes et tous.

    5
    Clo de Tahiti
    Dimanche 15 Avril à 03:56
    Clo de Tahiti

    Toujours difficile de perdre nos compagnons félins et l’on se console de savoir qu’ils sont partis en paix dans un lieu qui leur a apporté énormément d’amour.

    bon courage à Joëlle et tous les membres des chats du maquis.

    Bises

    6
    Dimanche 15 Avril à 07:12
    Triskell

    Toujours très triste d'apprendre le départ d'un chat, et ici deux d'un coup ! Il nous est difficile en effet de rallier cette sagesse bouddhiste pourtant si apaisante, mais lire ces mots fait tellement de bien... Cela nous aide à gérer notre chagrin. En tous cas les photos montrent à quel point ils ont été heureux chez toi.
    Ma petite Calice de 16 ans et demie ne va pas très bien en ce moment. Elle est très suivie bien sûr mais je sais que son âge est critique.
    Je vais allumer deux bougies pour Verlaine et Cachou. 
    Dominique

    7
    Sophie69
    Dimanche 15 Avril à 09:26

    On ne peut pas s'empêcher de ressentir, oh que oui, je retiens mes larmes en lisant ce superbe billet, tout en profondeur. si les hindous ont des rites mortuaires qui nous échappent, les nôtres doivent également leur échapper. Tout se respecte je dirai.

     

    Cachou et lui sont partis à un âge avancé grâce à ses bipèdes protecteurs, alors qu'ils sont bien mal partis dans la vie abandonnés, jetés.

    Mêlez vous au Cosmos petits trésors, vous partez avec de l'amour.

    Amitié sincère ma Rose, et Joëlle.

    8
    L'ora
    Dimanche 15 Avril à 09:31

    Je me souviens bien de Verlaine, il est tellement beau et photogénique, c'était une des figures du blog.Et votre vieux pépère Cachou, toujours un peu de travers qu'il en était tout aussi attendrissant. J'adore la citation de RINPOCHE (tu l'as Rose ce bouquin?). Nous ne sommes qu'un éclair, de passage sur cette terre. la mort engendra la création et ainsi de suite, c'est ce que t'appelle la Roue de la vie ma Rose. Elle ne s'arrête pas, on voudrait bien mais...

    Je partage la peine de Joëlle, votre peine. Cachou et Verlaine vous regardent de là-haut et vous remercient. Amicalement.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    9
    Dimanche 15 Avril à 10:09
    Le Maître de Frimous

    "Le blog a plus de dix ans, que de Départs durant ces dix années. En le parcourant nous faisons des bonds en arrière, la gorge nouée, se rappelant tel bonheur, telle difficulté aussi, avec tels félins. Aucun n'est oublié, chacun a laissé une trace indélébile..."

    Très bien dit.

    10
    Dimanche 15 Avril à 12:13

    Tes mots sont magnifiques pour accompagner ces 2 petits compagnons .

    Oh oui, chaque départ est un arrachement cruel mais si l'on peut se dire que cette petite vie a été heureuse grâce à ce qu'on a fait, ce n'est pas moins triste mais on peut penser à eux sans remords.

    Merci Rose et Joëlle , de tout cœur avec vous dans la peine de ce départ.

    11
    Dimanche 15 Avril à 15:23

    Bonjour ma Roseadoréechérie,

    oh que c'est triste d'apprendre le départ de Verlaine et Cachou. Ce sont de petits anges maintenant. J'ai vu que ces petits maquisards étaient arrivés en 2001 et 2003. Ils ont eu une belle vie auprès de Joëlle et de leurs petits compagnons.

    Oui les Hindous ont une autre approche que nous de la mort et je m'accroche à cette philosophie. Je n'ai pas peur de la mort.

    Tu as mis une très belle citation en début de ton billet..

    Bon dimanche à tous les deux avec plein de bisous affectueux et mille calins aux boules de poil

    tachatouchkamie

    12
    Dimanche 15 Avril à 15:30

    Reposez en paix beaux Verlaine et Cachou. Vos âmes se sont envolées au Royaume Céleste des Chats...

    Doux ronrons.

    Bisous

    13
    Dimanche 15 Avril à 17:17

    les braves chats....les braves maîtres....non sans un serrement au coeur...

    des photos superbes !!!!!!!!!!!!!

    même Francky était là dans un des commentaires....disparu du net...j'aimais bien...32Francky (Kikojo)

     

     

    14
    Dimanche 15 Avril à 17:22

    C'est toujours un déchirement de les voir partir nos petits amours. Oui, c'est vrai, pour nous occidentaux la mort est perçue comme une chose terrible et pourtant nous savons bien qu'elle arrivera. 

    J'aime beaucoup ce qui est écrit dans l'article et la culture des Indous. Ils ont cette chance de croire sans douter à un "après meilleur" et je les envie. J'ai beau me dire que oui, ça serait logique, nous ne sommes que de passage pour une mission ... Il y a toujours un doute. Enfin, c'est comme ça.

    Au revoir alors, Verlaine et Cachou. 

    Bisous sur tous les petits museaux du Maquis.

    Bisous à Rose et Joëlle.

    15
    Lundi 16 Avril à 09:25

    C'est toujours difficile de perdre nos compagnons. Nous nous accrochons aux souvenirs et leur présence nous manque infiniment ... Pour eux, un autre chemin continue. Verlaine et Cachou ont eu la chance de connaître une belle vie entourés de leurs protectrices, d'amour et de respect. Je suis de tout cœur avec vous et je souhaite à Verlaine et Cachou une belle renaissance ...

    Amitié

    16
    Lundi 16 Avril à 14:41

    de très belles photos qui les ont bien immortalisés

    c'est tj dur quand nos amis partent bizou

    17
    Stanislas
    Lundi 16 Avril à 15:40

    Ben tu vois on parlait de mes minettes et voilà... Pour sûr que ces deux doyens ont eu une chouette vie après de Joëlle et avec tout leurs potes même si la vie en communauté n'est pas facile tous les jours. Avoir un abri, de la bouffe, de l'eau et des câlins y a pas à dire ça fait le bonheur des matous. Rinpoche ne croit pas si bien dire. Et pour être allé en Inde il faut s'attendre à croiser régulièrement des cadavres c'est une vision normale dans ce pays si loin de nos croyances!! c'est pas de l'indifférence juste les choses naturelles de la vie, la mort. Amicalement à toutes les deux Rose je t'embrasse un bien bel article.

    18
    Mardi 17 Avril à 09:19
    Marie-Paule

    C'est toujours tellement triste de voir partir nos amis les chats. Voilà que Verlaine et Cachou sont partis rejoindre notre petit Robin à qui nous pensons si souvent.

    Nous avons maintenant tout un petit groupe de chats qui viennent nous faire coucou à Porto Rafti. C'est "l'avantage" d'habiter une maison et dans une petite ville. Les chats errants trouvent vite le chemin des endroits où on les aime. Juste avant de partir pour Toulouse nous avons emmené chez le véto une chatte qui nous est arrivée avec une patte toute déchirée mais pas cassée. Nous avons de bonnes nouvelles et à notre retour nous allons la récupérer puis la faire stériliser.

    Il y a tant de chats "libres" en Grèce comme en Corse. Tant de personnes irresponsables aussi. Mais nous faisons nos petits colibris!

    Grosses bises à toutes les deux nos petites fées du Maquis.

    19
    Marjorie
    Mardi 17 Avril à 19:29

    Au revoir Verlaine, et au revoir mon beau Cachou. Je ne recevrai plus de photos de toi, plus de nouvelles régulières de ta protectrice, mais je ne t'oublierai pas. Profite bien du paradis des chats,

    ta marraine

    20
    Vendredi 20 Avril à 16:10

    Chaque départ nous brise le cœur puis un petit moustachu sorti de nulle part vient occuper le vide sans jamais remplacer celui qui nous a quittés... c'est une nouvelle page qui s'ouvre et apaise notre chagrin sans jamais totalement l'éradiquer !

    Mes plus affectueuses pensées à vous deux, Chères Joëlle et Rose.

    21
    Vendredi 20 Avril à 17:53

    Triste nouvelle. Mais il y a aussi beaucoup de chaleur dans votre article : vous les avez aimés, respectés en tant qu'êtres vivants, et c'est si important. Bien sûr, ils vont vous manquer, comme ceux qui les ont précédés au Paradis des Chats mais vous pouvez vous appuyer sur les bonnes choses vécues ensemble.

    Bon courage.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :