•  

    Dis-moi comment tu donnes, je te dirai qui tu esDis-moi comment tu donnes, je te dirai qui tu es

     

    PETIT DÉBAT UN DIMANCHE MAUSSADE

     

    J'ai reçu un mail d'une marraine qui m'informe que dans la mesure où je ne vais plus visiter son blog et que je ne lui écris pas souvent, elle va, en conséquence, arrêter le parrainage de sa filleule. Et j'ai pour injonction de ne pas répondre à son mail

    !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    ???????????

    Pour sûr, aucune intention de lui répondre mais je ne résiste pas à l'envie de déposer un petit débat ici

    Au-delà de la teneur stupéfiante de ces lignes, elles interpellent...

    Alors, voilà où nous en sommes ?

    Nous le savons, le don symbolise la solidarité, l'échange, il est une dimension individuelle mais surtout collective. Sans don, notre société n'existerait pas

    Mais cela bascule parfois quand cet élan se transforme en une jouissance à se sentir indispensable, à en éprouver de la toute-puissance, à dominer l'autre et à le tenir dans sa dépendance

    Du coup, c'est inquiétant quid des marraines qui n'ont pas de blogs ! ? Elles vont devoir en créer un pour que je le visite ; et les autres que je ne visite pas ou peu souvent, elles vont cesser de soutenir notre association ? Et toutes les marraines qui parrainent mais ne viennent jamais sur le blog et ne font jamais de mails d'ailleurs, même pas quand on leur donne des nouvelles de leur filleul ? Elles vont devoir poster un commentaire sinon je vais résilier leur parrainage ? ! A combien de mails et de commentaires nous sommes tenus pour ne pas se faire éjecter ?

    Oui, oui je sais c'est très très sot, mais dans la sottise il n'y a pas de limite, ni dans la méchanceté d'ailleurs

    On rigole, on rigole, mais il n'empêche que la petite minette qui n'est plus toute jeune, et a besoin de soins, se trouve larguée manu militari, alors que elle n'a rien demandé et n'en a vraiment rien à fiche des mesquineries humaines

     

    CQFD

    Rose

     

    Dis-moi comment tu donnes, je te dirai qui tu es

     

    Partager via Gmail Pin It

    39 commentaires
  •  

     

    L'herbe à chat : un complément indispensable à sa santé

     

    A l'approche du printemps, le chat va enfin se purger. S'il n'a pas, ou plus, accès à un jardin, proposez de l'herbe dans votre appartement


    L'herbe à chats possède des vertus digestives et aide le chat à se purger en provoquant des vomissements. C’est un excellent moyen pour le matou de régurgiter les poils qu’il a ingérés en faisant sa toilette

     

    L'herbe à chat : un complément indispensable à sa santé

    °Li-Wei°


    Elle possède des vertus calmantes pour l’appareil digestif irrité. Un aliment mal assimilé pourra ainsi être évacué via le vomissement

    Elle a également un effet laxatif, qui permet à l’animal d’évacuer certains restes de nourriture non assimilables, comme les os et plumes des oiseaux (si votre félin est un chasseur accompli)

     

    L'herbe à chat : un complément indispensable à sa santé

    °Charly°

     

    L'herbe à chat évite en plus les carences alimentaires : le chat est un animal carnivore, mais son organisme nécessite aussi l’apport de fibres et de vitamines. L’alimentation industrielle pallie en partie à ces besoins spécifiques mais d’instinct, le chat se tourne vers la verdure… quitte à s’attaquer à vos plantes d’intérieur ! Raison de plus pour penser à lui procurer de la verdure

     

    L'herbe à chat : un complément indispensable à sa santé

    °Li Wei°


    Nous la trouvons en jardinerie soit en graines à germer dans des barquettes prêtes à l'emploi, soit en pot déjà bien poussée. Vous pouvez également déposer directement de l'orge dans un grand bac en terre et offrir ainsi à votre chat un mini jardin

    Mais attention l'herbe ne doit pas être mise à disposition toute la journée ; proposez-lui 10 mn le matin et 10 l'après-midi


    Ne pas confondre l'herbe à chat "traditionnelle" et l’herbe aux chats dite aussi Cataire qui est une plante vivace très appréciée par les chats. Aussi appelée Menthe aux chats, elle possède des vertus excitantes et délassantes. Si vous en proposez à votre chat vous le verrez se rouler de plaisir. En effet, la cataire contient un composant semblable à une substance contenue dans l’urine des étalons dont les chats raffolent !

    Par contre, les chats ne consomment pas la Cataire. C'est uniquement le parfum qui s'en dégage qui est source pour eux d’un bien-être intense !

     

    L'herbe à chat : un complément indispensable à sa santé

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    14 commentaires
  •  

     

    Bonnes résolutions pour 2019 !

    Vous savez ce que c'est, les bonnes résolutions... Nous les croyons fermes jusqu'au 31 janvier et ensuite elles s'effeuillent au fur et à mesure des mois...

     

    Rondeur assurée, Regard perçant

    Ben quoi... c'était en 2018, bonne chair et volonté affirmée, c'est la belle Li-Ling

     

     

    Li-Ling la Sagesse, détrompez-vous, l'habit ne fait pas le moine, la posture ne fait pas l'être en profondeur

     

     

    Pour 2019 c'est décidé, je me mets à la gym avec ma présidente, j'ai commencé par la relaxation sur le tapis de fleurs. Pas concluant, c'est la seule "4 pattes" à s'y être frottée on se demande bien pourquoi, toute la meute fuit ce tapis de fakir !

    Elle l'appelle comme ça, et elle a vu juste ! La curiosité m'a poussé à tester, c'est fait je n'y reviendrais pas, nom d'un chat !

     

     

    Il va peut-être falloir que je trouve une autre résolution, moins piquante. Quelques séances d'étirements c'est pas mal non plus pour conserver la souplesse légendaire féline. Que Joëlle continue s'allonger sur son tapis pour soulager tous ses maux.

    J'ai participé à ma façon !

     

    Les bonnes résolutions de Li-Ling pour 2019

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    11 commentaires
  •  

    Millésime hiver 2018/2019

     

    L'année 2019 commence comme 2018 s'est terminée, c'est à dire paisiblement pour les petits félins du maquis corse !

     

     

    Millésime hiver 2018/2019

     

     

    Perline {noire & blanche}, L'Amoureux {le tigré} et Chamal {le gris} sont inséparables, à peine si Perline la plus jeune prend un peu de large à la belle saison. Sa jeunesse l'emporte vers d'autres aventures que les coussins douillets de la maison

    Millésime hiver 2018/2019

     

     

      L'Amoureux est toujours aussi sensible, il lui faut une présence en permanence et Chamal, très conciliant, profite avantageusement de la situation

    Millésime hiver 2018/2019

     

     

    Et voici les deux "frères noirauds" Dali & Diabolo  ; vous ne les connaissez pas encore

    L'année 2019 débute par le jeu de deux petits rescapés, également par de la tendresse, de la complicité et de l'amour

    Leur histoire, ainsi que celle de leur mère et deux autres frères, vous sera bientôt racontée.

     

    Millésime hiver 2018/2019

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    21 commentaires
  •  

     

    2019 !

     

    En numérologie le 9 est le symbole de l'idéal, du savoir, du spirituel, de l'altruisme, du dévouement, de la sensibilité, de la compassion, et de la générosité. Le 9 possède une grande compassion et un idéalisme profond !

    Alors l'année 2019 sera-telle à ce point porteuse d'espérance ?

    Nous le savons tous, le quotidien a un côté tragique. Et il est parfois difficile d’exister lorsque la vie nous tape sur la tête pour nous enfoncer un peu plus. Pourquoi ne pas choisir d’en faire une motivation supplémentaire pour apprécier le Présent. Pour pacifier nos états d'âme fixons notre attention dans l’instant présent, sur l’Ici et le Maintenant de notre corps et de nos sens. Nous parviendrons à ouvrir notre esprit à cette évidence salvatrice : vivre est une chance

     

    2019 !

     *Fleurette*

     

    Soyons comme un champ de blé après le passage d’un orage, où l’épi retrouve l'élan de la vie pour reprendre sa position verticale

    Malgré les épreuves, les Départs de nos protégés, l'élan de la vie est toujours le plus fort chez Les Chats du Maquis ; les orages passent mais ne nous emportent pas. Le présent est là pour rappeler que d'autres petites âmes félines nécessitent attention et soins

    Alors on se relève et on avance

     

    2019 !

     *Fleurette*

     

    Pour savourer la vie, aller vers l’autre, ce partenaire humain unique, est une des clefs pour parvenir à se réjouir d'exister. Toutes les recherches et études en psychologie et neurosciences vont dans le même sens : se sentir en lien avec l'autre, l'animal, la nature, donne du sens à l’existence. C’est une loi très profonde, issue de notre héritage évolutionniste. S’exercer quotidiennement à exprimer sa gratitude ou à faire preuve de bienveillance peut aider à se sentir ainsi relié aux autres. Mais se relier au monde, à la terre, que ce soit en jardinant ou dans la contemplation d’un paysage, en croisant le regard d'un animal, ou en découvrant le parfum d'une fleur, favorise aussi ce puissant sentiment d’existence

     

    Alors oui, que cette année nouvelle soit, envers et contre tout, porteuse d'espérance. C'est le message porté par notre belle Fleurette en photos ci-dessus.

     

     

    2019 !

     

    Partager via Gmail Pin It

    34 commentaires
  •  

    Bientôt 2019

     

    Par où commencer après deux mois de quasi silence ?

    Tout d'abord en vous disant que tant Joëlle que bibi, rédactrice du blog, avons eu quelques inquiétudes de santé. Rien de grave en soi, juste invalidantes et préoccupantes. La webmastrice commence à remonter la pente, et reprend tout doucement son PC pour vous dire que, bien entendu, la meute des Chats du Maquis est toujours là, avec ses joies et ses difficultés liées à la vie en communauté et en liberté

    Et puis une grande tristesse, le 2 octobre dernier, le Kymia d'amour de Rose, notre diamant noir, a rejoint le paradis des chats d'exception. Nous avons dû abréger ses souffrances. Il a pu partir dans la dignité à l'âge d'au moins 18 ans, bercé dans nos bras sous nos caresses et nos baisers. Il n'a pas emporté notre amour car les années partagées avec lui sont à jamais tatouées dans notre cœur

     

    Bientôt 2019

     

    Cette douleur est cependant une goutte d'eau dans l'océan d'épreuves, et de difficultés, que doit surmonter au quotidien notre association

    Pour que Les Chats du Maquis puissent être nourris et soignés, ils ne doivent pas être oubliés

    Vous savez que si vous souhaitez encore apporter votre contribution ponctuelle ou habituelle pour l'année, vous pouvez nous adresser votre participation (il y a même le bouton Paypal dans la colonne de gauche du blog)

    Nous remercions également les marraines de renouveler leurs parrainages

    Les reçus fiscaux sont en cours de préparation, avec les vœux, et les mots de la présidente. Vous recevrez le tout courant janvier

     

    Il est impossible de terminer ce billet sans évoquer la petite fée à moustaches de Zoé, notre Lulu nationale qui se bat contre la maladie. Elle ne quitte pas nos pensées

     

    Que cette fin d'année vous soit douce

    Le blog va reprendre son activité routinière en début d'année ; nous pouvons compter sur votre présence ?

    Rose

     

    Bientôt 2019

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    41 commentaires
  •  

    Clochette ou pas clochette ?

     

    Clochette ou pas clochette ?

    *Vanille & Réglisse*

     

    Question de la plus haute importance :

    Clochette ou pas clochette ?

    Nan, il ne s'agit pas de la Fée Clochette, mais des clochettes accrochées aux colliers des chats pour ceux dont il est utile qu'ils en portent (avec le système anti-étranglement les risques sont moindres car le chat peut se dégager rapidement et l'ouverture du collier glisse instantanément ; le risque zéro n'existe pas mais aujourd'hui on ne débat pas du danger ou pas des colliers)

     

    Nous voulons évoquer la petite clochette qui aide à repérer notre bêbête en vadrouille mais aussi et surtout pour que les oiseaux et autres proies soient avertis de la présence de dents carnassières

    Nous avons été interpellées car la vétérinaire habituelle de l'émission passionnante "La Quotidienne" a évoqué dans "La Vie Secrète des Chats" la semaine dernière cette solution pour éviter que notre prédateur nous offre quotidiennement de petits dèj' à plumes ou à poils... :-((

    Il ne faut pas oublier que les chats sont capables d’entendre des sons inaudibles par les humains, et même des ultrasons

    Nous avons la capacité d’entendre des sons allant jusqu’à 20 000 Hz, alors que les chats ont une ouïe qui capte des fréquences sonores allant jusqu’à 60 000Hz !

    Soit 3 fois plus que nous !

    Les chiens entendent des fréquences allant jusqu’à 50 000 Hz, en comparaison...

    Alors les clochettes installées de fait près des pavillons auditifs de notre chamour vont provoquer une stimulation intense et permanente, qui peut conduire purement et simplement à la perte auditive typique des félins. Elle pourrait même entraîner une surdité complète si le hochet résonne en continu, sans parler d'une nervosité certaine du chat légitimement exaspéré par ce gling-gliiiiing

    On s'imagine nous avec une clochette autour du cou toute la journée ! ? Qui veut tenter de se balader avec un hochet toute la journée déjà rien que dans une poche par exemple ?

    Nous est d'avis qu'on va pas le supporter surtout si la nuisance sonore se trouvait multipliée par 3 !...

     

    Clochette ou pas clochette ?

     

    Alors, clochette ou pas clochette ?

    Chez les Chats du Maquis pas de clochettes, ni de colliers d'ailleurs,

     

    Clochette ou pas clochette ?

     

    Sieste rime avec Silence, n'est-ce pas Sobri ?

     

    Clochette ou pas clochette ?

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    34 commentaires
  •  

     

    chaaat yèèèè

     

     

    chaaat yèèèè

    *Apache*

     

     

    chaaat yèèèè

     

    chaaat yèèèè

     La chaleur nous terrasse sur l'île de beauté, mais nous avons pu tout de même trouver de l'ombre sous les arbres

    et ouvrir les parasols

    chaaat yèèèè

     

    chaaat yèèèè

     Plus qu'à étirer nos lombaires, se limer les ongles

     

    chaaat yèèèè

     

    chaaat yèèèè

     Bien veiller à ce que le ciel reste bleu

    et oublier la routine quotidienne

     

    chaaat yèèèè

     

      Le blog est en pause jusqu'à la fin du mois, même si l'activité se poursuit au sein de l'association

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    16 commentaires
  •  

     

    Pré-vacances !

     

    Pré-vacances

     

    Et ben quoi, il y a les pré-commandes, les pré-inscriptions,

    pourquoi il n'y aurait pas les pré-vacances !

    C'est bien aussi, ça a un goût d'avant, pour déguster ce qu'il y a à venir,

    on imagine du repos, du farniente, des découvertes, des partages, des activités ludiques, des rencontres

    Plus que quelques jours pour que notre petite communauté féline

    chausse ses tongs, sorte les parasols et les glaçons dans la citronnade comme chaque année à la même époque

     

    En attendant, on s'échauffe !

    C'est ça les pré-vacances !

    Pré-vacances

    C'est Titi chérie qui vous l'dit

     

    Pré-vacances !

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    23 commentaires
  •  

     Grosse fatigue

    Aujourd'hui, Oscar a décidé de publier un article pour nous les bipèdes :

     

    Quand faire face à trop de choix nous épuise

     

    Grosse fatigue



    Après une journée de travail, de tracas et de sollicitations, beaucoup d’entre nous sont épuisés à l’idée de prendre la moindre décision. Au point, parfois, de ne pas réussir à choisir entre la soupe et les légumes pour le dîner

    Cet épuisement porte un nom : la fatigue décisionnelle

    Toute la journée, au travail, vous avez dû prendre des décisions plus ou moins complexes, plus ou moins importantes, souvent dans l'urgence. Le soir, chez vous, alors que vous n’aspirez à rien d’autre qu’un repos bien mérité, ce sont les enfants qui vous sollicitent. « Le petit peut-il aller dormir chez un copain samedi ? Qu’est-ce qu’on mange ce soir ? » Votre conjoint, de son côté, vous demande : « Où partons-nous en vacances cet été ? ». L’idée même de devoir prendre cette décision vous épuise ? Vous souffrez peut-être sans le savoir de « fatigue décisionnelle »

     

    Grosse fatigue



    A la fin des années 1990, le psychologue américain Roy Baumeister a avancé une théorie selon laquelle le cerveau, comme un muscle, pourrait se fatiguer. Dans l’une de ses expériences, il a demandé à des personnes de résister à la tentation de manger d’appétissants cookies. Cet effort a affecté leur capacité ultérieure à réaliser certaines tâches requérant un nouvel effort mental. Il a appelé ce phénomène « épuisement de l’ego ». Notre cerveau dispose certainement d’une capacité décisionnelle consciente limitée, explique Gilles Lafargue, psychologue et docteur en neurosciences. Nous faisons des choix en permanence. Si votre nez vous démange, vous ne décidez pas de vous le gratter avec l’index ou le pouce. Cela se fait naturellement. La plupart de ces choix dans la vie de tous les jours sont faits de manière automatique et non-consciente. C’est la prise de décision consciente qui épuise, dès lors qu’il y a un effort de la volonté

     

    Grosse fatigue



    5 conseils pour moins se fatiguer


     : Pas facile de prendre de la distance face à l’avalanche de sollicitations dont nous pouvons être la cible au cours d’une journée. « Nous avons tous des smartphones, nous sommes stimulés en permanence, explique Gilles Lafargue. En réunion, un SMS arrive avec une question concernant la vie de famille. Nous pourrions nous dire « je ne regarde pas », mais le fait de résister est un effort conscient, aussi fatigant qu’une décision. En revanche, nous pouvons organiser notre environnement de manière à avoir le moins de petites décisions possibles à prendre au quotidien. D’une manière générale, on s’économise en se mettant en pilotage automatique »

    C’est d’ailleurs la solution adoptée par Mark Zuckerberg, créateur de Facebook. Il porte tous les jours le même genre de tee-shirt, s’évitant ainsi de devoir réfléchir à ce qu’il va mettre. Ainsi, il s’épargne un choix conscient de plus chaque jour et concentre toute son énergie disponible à son entreprise. Tout comme Barack Obama,  qui déclarait en 2012 : « Je ne porte que des costumes bleus ou gris, j’essaie de réduire au minimum le nombre de décisions à prendre. »

     

    Grosse fatigue



    Lâcher du lest : Quand c’est possible, lâchez prise ! Prévoir une seule chose à faire pour soi durant les week-ends. Un bon moyen de se ressourcer.

    Se faire confiance : Et si le mieux était de suivre son flair ? Pour Gilles Lafargue, parfois, trop réfléchir est contre-productif : « Des études montrent que dans certains cas complexes, nous prenons de meilleures décisions en répondant intuitivement plutôt que lorsqu’on pèse trop le pour et le contre ». De même, il est parfois bon de s’occuper des tâches importantes dès le matin, moment où, pour la plupart d’entre nous, les ressources mentales sont au plus haut.

    Se donner un délai : Certaines décisions peuvent prendre des heures de tergiversations épuisantes. Se donner un temps limité pour choisir permet de faciliter le passage à l’action.

     

    Grosse fatigue



    Se tenir à ses choix : Une fois la décision prise, ce n’est plus la peine de revenir dessus. Le choix a été fait, mais cela nécessite également d’accepter que la plupart du temps, il n’existe pas de solution parfaite et que nous faisons le meilleur choix possible dans un contexte donné.

    Hiérarchiser les urgences : Les décisions à prendre s’enchaînent ? N’hésitez pas à prendre un temps pour hiérarchiser les urgences… et à remettre à plus tard celles qui ne nécessitent pas de réponse immédiate. 

     

    Grosse fatigue

     

    Tout ça pour dire qu'à l'aube des vacances, nous pouvons nous remettre un peu en question, et même vis à vos des combats contre la misère animale afin de ne pas être englouti(e)s

    Prendre du temps pour nous, hiérarchiser nos urgences, accepter de ne pas tout contrôler, accepter qu'il n'y a effectivement pas de solution parfaite mais des compromis à trouver et dans tous les domaines et notamment dans le milieu de la protection animale

    Et faire comme les chats, porter toujours le même genre de chemise ou de robe pour limiter les décisions quotidiennes car nous le savons très bien, les chats ont beaucoup de décisions à prendre chaque jour !

     

    Grosse fatigue

    Article complet sur Psychologies.com CLIC

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    22 commentaires